24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 29 juin 2022
AccueilFaits divers"On voulait tuer le commerçant du SOMACO"

“On voulait tuer le commerçant du SOMACO”

Les deux jeunes qui ont agressé le gérant de la supérette SOMACO de Bandraboua avaient la ferme intention de tuer. C’est du moins ce qu’ils ont avoué lors de l’enquête. Ils sont tous deux originaires du village.

Les agresseurs sont en détention provisoire
Les agresseurs sont en détention provisoire

C’est l’attaque la plus violente qu’ait connu Mayotte: ce 18 juin, deux jeunes se sont présentés devant la supérette SOMACO de Bandraboua sur le point de fermer. Le gérant, qui les connaît, les laisse pénétrer dans le magasin. Lui et sa femme sont sauvagement attaqués, elle perdra trois doigts, tranchés par un coup de chombo (coupe-coupe), lui sera littéralement scalpé par des coups répétés à la tête.

“Nous avions l’intention de tuer le commerçant pour lui voler sa caisse”, avoueront-ils aux gendarmes qui les ont interpellés le lendemain. Un aveu d’une violence rare, qu’ils réitèrent, “nous ne savions pas qu’il y avait sa femme, on voulait le tuer”. Une frappe sans menace apparente, d’après ce qu’il ressortirait de l’enquête.

“Ils n’avaient pas anticipé la présence de la femme du gérant, ni les difficultés qu’ils allaient rencontrer après que la population ait été ameutée”, indique le procureur Joël Garrigue contacté par le JDM. Ils sont mis en examen pour tentative de vol à main armé et tentative d’assassinat, et sont en détention provisoire à Majicavo. L’un a 22 ans, l’autre 17. Ils n’avaient aucune condamnation pénale jusqu’à présent.

A Bandraboua, ils sont cependant connus, ont une réputation peu fréquentable. Ils sont tous les deux natifs du village, tous deux français donc, et connaissent les habitants. La mère du mineur, en tant que responsable, a été convoquée, et semblait sidérée par la violence de l’acte, tout en lâchant : “la place de mon fils est en prison.” La société et la justice n’ont pas encore dit où était sa place à elle… Si pour la justice, sa responsabilité commence lors de la commission des actes, la société devra demander des comptes à ces comportements parentaux laxistes qui engendrent des exclus.

Aucun des deux n’avait apparemment d’emploi ou n’était scolarisé.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

 

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La certification PIX, évaluer en ligne les compétences numériques des élèves

139533
Le recteur a participé ce mardi, au lycée de Dembéni, à la remise des prix PIX pour les élèves de collèges et de lycées ayant obtenu les meilleurs scores à cette certification. L’occasion de remercier le travail effectué par la Délégation de Région Académique au Numérique Éducatif dans un contexte de fracture numérique marquée à Mayotte.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com