Mobilisation pour le lagon : premiers signalements sur les réseaux sociaux

3
152

Une semaine après avoir lancé sa page Facebook, Messo environnement suscite de multiples intérêts. Des personnalités jusqu’alors dispersées pour dénoncer les atteintes au lagon et les comportements illégaux ont envie de se fédérer.

Une pêche illégale dans la mangrove de Kawéni
Une pêche illégale dans la mangrove de Kawéni (Crédits photo: Messo environnement)

Face au constat largement partagé par les utilisateurs du lagon de sa dégradation rapide, les énergies commencent à devenir des synergies. Car ils sont nombreux à l’aimer et à vouloir le protéger et ils sont aussi lassés d’œuvrer chacun dans leur coin. Ainsi, une semaine après avoir lancé une page Facebook (Messo Environnement) consacrée aux signalements d’atteintes manifestes à l’environnement marin, l’association Messo enregistre les premières réactions.

Ce sont d’abord des images prises depuis un drone qui sont arrivées. «Elles montrent une pratique qui est le summum de l’interdiction d’une pêche au filet», explique Taz, de l’association Messo. «Ces pêcheurs bloquent un bras de rivière dans la mangrove de Kawéni. Ca se pratique particulièrement ici parce que le poisson, quelle que soit sa taille, est vendu dès qu’il est sorti de l’eau.»

Les pêcheurs (en bas à gauche), vendent du poisson à peine sortie de l'eau mais puisé dans les nurseries du lagon
Les pêcheurs (en bas à gauche), vendent du poisson à peine sorti de l’eau mais puisé dans les nurseries du lagon

Jusqu’à présent aucune intervention de police n’a suivi les signalements. L’ancienneté de la pratique ne permettant pourtant pas de la justifier… «Le problème, c’est que les mangroves sont de véritables nurseries dans un lagon en crise.»

Ces pratiques constatées dans les mangroves se les retrouvent aussi malheureusement à beaucoup plus grande échelle sur les passes par des pêcheurs illégaux et surtout sans scrupule ni respect pour la mer qui les fait vivre. Les témoignages ne laissent aucun doute.

La Kwalé devenue noire ce lundi

«Cette page Facebook est née des constats répétés d’un manque d’intervention de nos services administratifs en raison de moyens d’action limités tant humains que matériels», indique Messo Environnement… Et une anecdote, remontée jusqu’à la page, confirme cette réalité : la semaine dernière, le bateau du parc marin en panne dans la baie d’Hagnoundrou, des pêcheurs illégaux avec des bateaux non immatriculés n’hésitaient à passer non loin de l’embarcation…

La rivière est devenu noire ce lundi 1ère juin. Signalement a été fait à l'ARS
La rivière est devenu noire ce lundi 1ère juin. Signalement a été fait à l’ARS

Les problématiques du lagon en lui-même ne sont pas les seuls sujets de cette page de signalement. En témoigne le post avec une photo de la rivière Kwalé à Tsoundzou devenue noirâtre ce lundi 1er juin dans l’après-midi. Signalement a été fait à la mairie de Mamoudzou et à l’Agence régionale de santé (ARS) pour déterminer les causes d’une telle pollution qui a fini sa course dans le lagon.

Des énergies citoyennes

Ces énergies citoyennes semblent également commencer à trouver un écho du côté de certains services du conseil départemental, de quelques élus municipaux et de nouveaux acteurs associatifs dont la prise de conscience pourrait faire porter la voix de ceux qui veulent que l’on agisse vite pour réprimer les pratiques illégales et faire évoluer des législations.

«La vitesse de dégradation faune et flore du lagon relève de notre responsabilité à tous et ce nouvel outil se veut un relai, une sorte de banque de données consultable par les autorités», indique Messo.
RR
Le Journal de Mayotte

Messo Environnement: la page Facebook
Messo Environnement: la page Facebook

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here