Exposition sur « L’apport de l’Afrique noire au développement des sciences et des techniques »

1
116

FACCPour la première fois, le volet scientifique du Festival d’Arts Contemporains des Comores (FACC) qui est depuis son origine porté par l’Unesco, l’Université des Comores, l’Université de Paris I, le CNDRS et le CNRS, se déploie sur le territoire de Mayotte.

Il se tiendra au Centre Universitaire de Dembeni, qui accueillera le 15 avril trois conférences de :

  • –  Mohamed NABHANE
  • –  Mlaili CONDRO
  • –  Dénetem TouambonaL’exposition de Cheikh Mbacké Diop intitulée « L’apport de l’Afrique Noire au développement des sciences et des techniques », qui présente à partir des travaux du scientifique Cheikh Anta Diop un aperçu des premières réalisations intellectuelles et culturelles de l’Homme, de la Préhistoire au 16ème siècle, y sera également installée.L’inauguration de cet événement se tiendra le 15 avril 2015 dans l’après-midi et se clôturera après les conférences et le vernissage de l’exposition, par un cocktail.A l’origine du Festival d’arts contemporains des Comores, Denis Balthazar enseignant en arts plastiques et Fatima Ousseni, avocate à Mayotte. Il est né en juin 2010 de l’intention de valoriser l’art des Comores et l’art aux Comores.Les grandes orientations du FACC comportent un élargissement des territoires impliqués et surtout la mise en place de 
projets de territoires favorisant l’échange artistique entre les plasticiens, les scolaires et/ou les scientifiques.L’île de Mayotte est précurseur sur les actions « Manifestations de territoire », qui se déploient désormais en Guyane, à la Réunion ou encore à Anjouan.Exposition FACC

Pour la 4ème année consécutive, c’est l’association Zangoma, partenaire du Festival d’Arts Contemporains des Comores (FACC) qui mène le projet ayant pour objectif de favoriser l’ouverture à l’altérité, au multiculturalisme et de confronter les élèves aux réalités qui composent et nourrissent la création contemporaine.

En effet, elle permet aux élèves des établissements partenaires de rencontrer des œuvres d’art originales et leurs créateurs, initiative à saluer en l’absence d’offre muséale sur le territoire de Mayotte.

Elle est accompagnée depuis l’origine, par le Vice-Rectorat de Mayotte et la Direction des Affaires Culturelles de la Préfecture. Elle bénéficie aujourd’hui également du soutien du Conseil Général de Mayotte.

Outre l’exposition, ce festival présente une dimension pédagogique et artistique :

  • En pérennisant un projet territorial sur l’art contemporain, faire découvrir les œuvres d’artistes locaux, faire produire aux élèves une production plastique personnelle autour du thème « La connaissance de soi », pour exposer leurs meilleurs travaux en 2016.
  • En organisant un concours d’Arts plastiques pour les élèves des collèges partenaires, en lien avec une école du premier degré dans le but de sélectionner 4 réalisations de 4 élèves par établissement qui exposeront au collège de Dembéni en 2016.
  • En invitant des plasticiens à travailler avec les collèges partenaires pour stimuler leur investissement, les aider à comprendre le processus créatif, les intégrer dans la démarche de projet de leur propre création.
  • Enfin, en permettant aux élèves de mieux appréhender leur culture artistique, les amener à élaborer, à vivre et à réaliser un projet d’expression personnelle, et à s’ouvrir sur l’extérieur.

1 COMMENTAIRE

  1. 652173 352512A person essentially support to make seriously articles I would state. This really is the very first time I frequented your internet site page and thus far? I surprised with the research you created to make this specific publish incredible. Wonderful job! 607417

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here