29.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomie« Mayotte, ambassadeur de l’Europe dans le Canal du Mozambique »

« Mayotte, ambassadeur de l’Europe dans le Canal du Mozambique »

La traditionnelle revue des actions entreprises et des combats à mener qui émaillent les vœux départementaux chaque année, était appuyée par des hommages aux hommes et femmes qui font Mayotte, mais aussi aux acteurs économiques.

Le président du département Daniel Zaïdani
Le président du département Daniel Zaïdani

Ce sont des vœux-bilan qu’a voulus le président du Conseil général de Mayotte, Daniel Zaïdani ce mardi à l’hôtel du département. A quelques mois des prochaines élections départementales où ils sont nombreux à lorgner sa place, celui qui est à la tête de la Collectivité Départementale depuis 2011 a rappelé son principal fait d’arme : « le redressement de nos finances publiques, fruit d’une politique assumée et du travail courageux et volontaire de notre administration ».

Une administration qu’il a valorisée tout au long de son discours, et en faveur de qui, en retour, il rappelle son appui, « la formation, la titularisation des agents contractuels, l’intégration des corps transitoires de plus de 825 agents et l’indexation ». Il remettra d’ailleurs en fin de cérémonie des médailles aux agents les plus anciens.

S’il voit le département comme « une locomotive du développement du territoire », c’est en référence aux actions entreprises grâce à l’assainissement des finances et à « la crédibilité retrouvée » : accompagnement des structures associatives et des communes « par des subventions de l’ordre de 11 millions d’euros », soutien massif aux entreprises. Ce sont d’ailleurs ces dernières qui sont l’objet de l’attention du président du département qui soulignera que tous les chantiers « vont se réaliser grâce à nos acteurs économiques ».

Une démographie problématique

Le préfet (à droite) et son directeur de cabinet au premier rang
Le préfet (à droite) et son directeur de cabinet au premier rang

Les faiblesses, le territoire en a, et Daniel Zaïdani rappelle que le triplement de la population en 30 ans doublé d’une immigration clandestine « indénombrable » rend problématique le développement de plusieurs secteurs qu’il énumère selon ses priorités : le transport collectif interurbain, les infrastructures de base et les équipements sportifs et culturels, l’amélioration de la couverture sociale et l’offre de soins, les capacités en eau potable et en collecte et traitement des eaux usées, l’amélioration du traitement des déchets ménagers.

Autant 2014 avait vu s’appliquer l’octroi de mer et la fiscalité de droit commun, autant 2015 devra être le fruit de lancement de grands chantiers, notamment avec l’accession de Mayotte en Région européenne ultrapériphérique (RUP) : agriculture, formation de la jeunesse, infrastructures, culture, sport, numérique… « ce travail colossal ne pourra se faire qu’avec nos partenaires privilégiés : l’Etat, les Collectivités locales, les associations et les acteurs économiques de Mayotte ».

« L’action sociale renforcée »

Les dignitaires religieux et la société civile
Les dignitaires religieux et la société civile

Son ambition première est de faire de Mayotte « l’ambassadeur de l’Europe dans la zone océan Indien et plus particulièrement dans le Canal du Mozambique » qui devra se faire avec une reconnaissance simultanée « de nos aspirations et de notre culture dans la région ». Le président en profite pour glisser le vœu d’organiser cette année la réunion des ambassadeurs français de la zone océan Indien.

Si l’appel à la solidarité nationale arrive en fin de discours, c’est que Daniel Zaïdani sait qu’elle sera le fruit d’une négociation serrée.

Enfin, c’est par le rôle premier d’un conseil général que se termine l’allocution, celui de l’action sociale « plus particulièrement la petite enfance, l’ASE, et l’accompagnement maternel dans les PMI seront résolument renforcés ».

Un président qui appelé chacun à se battre avec ses compétences « pour faire avancer Mayotte », à l’image de ces « hommes et femmes visionnaires » dont il avait rendu un hommage appuyé en introduction : Zaïna Méresse, Zoubert Adinani et Zéna M’déré qui sera fêté tout au long de ce week-end.

« Mwaha mwema wa baraka na ounono », (Bonne et heureuse année à tous), concluait Daniel Zaïdani.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FEDER CTE, Europe, Mayotte,INTERREG V

INTERREG : l’impossible fonds européen à fort relent diplomatique

0
Aux difficultés que nous connaissions pour consommer les fonds européens, se sont rajoutées les complications diplomatiques régionales pour consommer efficacement les programmes transfrontaliers de l’INTERREG sur l’enveloppe 2016-2021. Avec comme conséquence, des dégagements d’office. Deux spécialistes européens de ce fonds étaient présents lors de ce comité de suivi, lui conférant un petit air d’examen de passage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.