25.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilFaits diversRéveillon : une nuit calme pour les forces de l’ordre

Réveillon : une nuit calme pour les forces de l’ordre

Alcoolisation, quelques bagarres et des tapages nocturnes. La nuit du réveillon a été globalement calme sur l’ensemble du département. Cette année 2015 commence aussi par le dénouement heureux dans une affaire de disparition d’enfant.

Un gamin de 9 ans porté disparu à Mamoudzou retrouvé sur une plage de Bandrélé ce 1er janvier 2015
Un gamin de 9 ans porté disparu à Mamoudzou retrouvé sur une plage de Bandrélé ce 1er janvier 2015

La Saint-Sylvestre n’a finalement pas été un réveillon de Noël bis. Alors que la nuit du 24 au 25 décembre avait été marquée par de violents incidents, en particulier à Koropa avec des échauffourées et des caillassages qui avaient fait plusieurs blessés, le passage à 2015 a été nettement plus calme.

Du côté de Majicavo Koropa, on a tiré les enseignements des événements passés. Les responsables de la boite de nuit et la municipalité s’étaient entendus sur un dispositif pour garantir le calme. Un service de sécurité d’une vingtaine de personnes avait été mis en place par l’établissement. La police municipale ainsi que des habitants du village de Majikavo-Koropa ont également assuré une présence sécurisante. La gendarmerie, en alerte, était prête à intervenir en cas de besoin mais aucun déploiement visible n’avait été organisé pour ne pas attiser d’éventuelles tensions. La soirée a donc finalement été simplement festive.

Bagarres et tapage

Pour ce réveillon, c’est du côté de Trévani que les inquiétudes se sont portées. Un rassemblement de jeunes a suscité quelques craintes. Ils ne cherchaient pourtant pas de problèmes et voulaient simplement faire la fête. La présence de la police municipale dépêchée sur place a suffi à rassurer ceux qui pouvaient imaginer le pire.

En zone gendarmerie, une bagarre à Combani dans une soirée et quelques coups de fils pour des tapages nocturnes sont finalement les principales alertes reçues.

Un verre ça va mais au-delà…

A Mamoudzou, du côté de la Police, traditionnellement ce réveillon est également assez calme. Et la tradition a été respectée.

Police casquetteUn seul fait de violence urbaine est à relever. Au rond-point du collège de Passamainty, un groupe de jeunes a caillassé une patrouille de police sans faire ni blessé ni dégât.
Ce sont donc essentiellement des affaires de gars alcoolisés qui ont rythmé la soirée. Une femme a été blessée par un jet de pierre à Passamainty. Arrivée à l’hôpital, elle s’est vue délivrer un certificat d’ITT de 5 jours et elle a cru reconnaître deux de ses agresseurs qui ont été interpellés. Au final, il se pourrait que les deux jeunes mise en cause ne soient pour rien dans ces événements.

La fête à 9 ans sans autorisation

Du côté du Zen Eat, ce sont trois jeunes qui ont été arrêtés et placés en garde à vue. Ils étaient également sous l’emprise de l’alcool. Ils avaient décidé d’accoster une jeune femme laissée quelques minutes par son copain parti chercher sa voiture. Le petit ami revenu, il n’a guère apprécié la main aux fesses subie par sa copine et la scène s’est transformée en bagarre.

Pour finir, c’est la première frayeur de l’année et elle se termine bien. Un petit garçon de 9 ans a été signalé disparu par sa famille très inquiète. En ce premier jour de l’année, un cousin a entrepris la tournée des plages pour le rechercher et il l’a retrouvé. Il était parti à Bandrélé avec des copains et un demi-frère pour participer à une fiesta sans demander l’autorisation.
RR
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan