Les vœux des enfants du village d’Eva pour la nouvelle année

0
118

La Saint-Sylvestre avait encore des allures de jour de Noël pour 129 enfants défavorisés venus de tout Mayotte. A Mtsapéré, l’association le village d’Eva leur avait préparé une fête inoubliable pour la dernière journée de l’année.

L'ouverture des cadeaux
L’ouverture des cadeaux

A 16 heures, pour les enfants rassemblés à la MJC de Mtsapéré, le compte à rebours valait bien celui des douze coups de minuit à l’issue duquel tout le monde allait célébrer la nouvelle année. A 16 heures, les 129 gamins avaient le droit d’ouvrir les cadeaux que venait de leur distribuer un improbable Père Noël encore chaudement habillé, une semaine après sa tournée mondiale.
«Voir les sourires de tous ces enfants, les voir danser, s’amuser, c’est un grand bonheur car nous sommes là, au cœur des missions de l’association, explique Aurélie Arribat, la présidente du Village d’Eva*.

Neuf mois après sa création, le Village d’Eva avait choisi d’organiser un «réveillon solidaire» pour des enfants en grand précarité, une façon de terminer 2014 en apothéose après un parcours fulgurant, comme Mayotte le permet parfois.

Des enfants heureux avec le Père Noël, de retour à Mayotte, et Aurélie Arribat la présidente du Village d'Eva
Des enfants heureux avec le Père Noël, de retour à Mayotte, et Aurélie Arribat la présidente du Village d’Eva

20 propositions à François Hollande

A peine les statuts déposés en avril, la toute jeune structure a multiplié les initiatives divisées en deux axes par sa présidente. Le premier vise à porter des plaidoyers vers les élus locaux et nationaux mais aussi de la population pour sensibiliser le plus largement possible à la situation des jeunes délaissés à Mayotte. Une rencontre avec la défenseure des droits des enfants, avec les élus du conseil général, une lettre à François Hollande portant 20 propositions chères à l’association… la structure s’est imposée à une vitesse fulgurante comme un interlocuteur privilégié sur la question des jeunes en souffrance sociale dans notre département.

Le deuxième volet de l’action du Village d’Eva se déroule évidemment sur le terrain et la journée d’hier en était une très belle illustration. Ce réveillon solidaire permettait à 129 enfants de 6 à 12 ans de tout Mayotte de bénéficier d’une journée de fête… Et quelle journée ! Elle a commencé par un atelier habillement où les petites filles ont pu se glisser dans les jolies petites robes réalisées par des couturières mahoraises, pendant les garçons enfilaient tee-shirt, pantalon et chaussures. Cinq ateliers créatifs étaient ensuite à leur disposition avec du dessin, du maquillage, un château gonflable, des jeux et un livre de vœux dans lequel les petits pouvaient dire ce qu’ils souhaitaient pour 2015.

Des couturières mahoraises ont confectionné des robes et des pantalons pour les enfants
Des couturières mahoraises ont confectionné des robes et des pantalons pour les enfants

Un important travail de terrain

Les enfants ont également eu droit à un repas et au show du groupe de Hip Hop Mtsapérois «5 étoiles» et bien entendu à la fameuse distribution de cadeaux.
«Le plus difficile, ça a été de choisir ces enfants. On ne pouvait malheureusement pas tous les faire venir ! On est allé à la rencontre des familles, on a beaucoup échangé», souligne Aurélie Arribat.

Depuis le mois de septembre, le Village d’Eva a en effet entamé un vaste travail de terrain avec de la médiation sociale, des maraudes et bien entendu de nombreuses animations.
«Cette année, des enfants ont aussi été invité par Patson à Trévani. En association avec Mayotte 1ère, nous avons monté des opérations de lutte contre la drépanocytose** et Patson s’est impliqué lors de son passage à Mayotte.»

Des cadeaux et des vœux pour commencer la nouvelle année
Des cadeaux et des vœux pour commencer la nouvelle année

Une communauté villageoise déjà importante

Au moment de changer d’année, l’association compte 40 bénévoles actifs, de nombreuses entreprises impliquées sur ses actions et bien entendu des donateurs qui sont invités à permettre au Village de continuer de s’agrandir. Les 4.500 fans de la page Facebook de l’association forment une communauté qui saura, sans aucun doute, la soutenir pour ses nombreux projets de 2015.
A voir les regards des enfants à Mtsapéré, ce 31 décembre, il est en effet impossible de s’arrêter en si bon chemin.
RR
Le Journal de Mayotte

*Eva est l’acronyme d’Echelle visuelle analogique, qui permet d’évaluer la souffrance des patients lors des soins médicaux. Il a été repris pour évaluer la souffrance des enfants défavorisés ou délaissés de Mayotte.

**La drépanocytose est une maladie génétique, grave, héréditaire touchant les globules rouges du sang et affectant particulièrement les populations originaires d’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here