30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 janvier 2022
AccueilEconomieLe nouveau «Pacte pour Mayotte» déjà sujet à tensions

Le nouveau «Pacte pour Mayotte» déjà sujet à tensions

Nous avions l’habitude de voir notre sénateur Thani Mohamed Soilihi habillé en fin diplomate. Il prend la plume pour ce qui ressemble à une saine colère contre la ministre des Outre-mer.

La ministre Pau-Langevin en compagnie des députés Aboubacar et Said Toumbou
La ministre Pau-Langevin en compagnie des députés Aboubacar et Said Toumbou

L’aveu ce 19 juin 2014 sur notre île par la ministre des Outre-mer d’un Pacte de départementalisation imposé et périmé, et donc à réécrire, est une chance à ne pas rater. Un nouveau document cadre, ce fut l’initiative rappelons-le du syndicaliste Noussoura, et depuis, chacun apporte sa pierre.

C’est ce que fit Thani Mohamed Soilihi, « il y a plusieurs mois, j’ai remis à la ministre une contribution en proposant des thèmes et une méthode ». Elle est axée sur une démarche tournée vers la population, « avec des rencontres au plus prés des Mahorais, dans leurs villages ».

Il précise son souhait : « que ce travail permette d’aborder les questions de notre culture, de notre religion, de la réorganisation des administrations d’Etat qui sont pilotées depuis La Réunion au lieu d’être de plein exercice à Mayotte, du besoin de créer des commissions ad-hoc pour relever dans la durée certains défis majeurs (la régularisation foncière, les constructions scolaires, la prise en charge des mineurs isolés) ».

Boycott d’une gestion administrative mahoraise

Or, non seulement il n’a eu aucune réponse à ces suggestions, « ni évoquées, ni prises en compte, ni désavouées », mais la ministre Pau-Langevin s’est adressée à l’ensemble des élus Mahorais pour obtenir leurs contributions. Dans son discours à la mairie de Mamoudzou, elle a notamment souligné « la ténacité du député Ibrahim Aboubacar », et enjoint à la création d’un Comité de suivi, présidé par le Préfet.

La sénateur Thani Mohamed Soilihi
La sénateur Thani Mohamed Soilihi

« C’est un premier signe inquiétant, qui traduit la frilosité de l’Etat au lancement de cette démarche », met en garde le sénateur Mohamed Solihi.

De l’extérieur, on ne sait trop s’il on assiste à un nouvel épisode des tensions entre le député Aboubacar et le sénateur Thani, pour expliquer ce silence de la ministre. Ou plus certainement de l’utilisation de cette division pour boycotter l’idée d’un siège social mahorais et non plus réunionnais pour certaines administrations comme l’ARS ou la CAF, à l’heure où l’Etat crée des supra-régions pour réduire le millefeuille territorial… D’autant que la ministre en 7 pages de discours ne nomme pas “Mayotte 2025”.

En tout cas, et comme le dit l’auteur du communiqué, « si le gouvernement souhaite que les Mahorais et leurs élus soient force de proposition, cela suppose d’avoir un minimum de considération pour leurs contributions. J’espère que la vigilance que j’exprime permettra de réorienter l’esprit de notre méthode de travail commun. Car la situation de Mayotte réclame de l’écoute et du respect, pas simplement des annonces ».

Pour ne pas avoir à renier dans quelques mois, et après des tensions sociales, ce nouveau docu-cadre…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conseil des prud’hommes, les présidents élus, “le bateau peut partir”

139525
C'est une première à Mayotte, le conseil des Prud'hommes remplacera dès février le tribunal du travail. Les conseillers ont fini leur formation et élu leurs présidents ce jeudi, avec un certain équilibre entre employeurs et employés qui augure la poursuite du travail dans des conditions sereines.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139525
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139525
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139525
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139525
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139525
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com