27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilOcéan IndienLa Défense nationale face aux réalités mahoraises

La Défense nationale face aux réalités mahoraises

Les participants à la formation de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale) sont du 20 au 23 mai à Mayotte. Une croisée des chemins entre les objectifs militaires et les réalités d’un territoire aux frontières poreuses.

Exposé sur les conditions de recrutement des jeunes stagiaires
Exposé sur les conditions de recrutement des jeunes stagiaires

L’Institut a pour mission de développer l’esprit de Défense et de sensibiliser aux questions internationales. Pour toucher les candidats intéressés mais qui ne pourraient se déplacer à Paris, des sessions sont organisées en région.

Celle qui concerne La Réunion et Mayotte depuis la semaine dernière regroupe des cadres des deux îles. Elle doit permettre, grâce à des conférenciers de grande qualité, de faire prendre conscience des enjeux collectifs, et des moyens dont disposent les différents corps d’armée pour les résoudre, notamment dans l’Océan indien.

«Il était important dans ce cadre que les Réunionnais découvrent Mayotte et les problématiques qui s’y rattachent. Nous avons parlé immigration clandestine, délinquance et problème de scolarisation sans langue de bois. Il n’y a aucun sujet tabou», nous rapporte le général Alexandre Lalanne-Berdouticq, directeur des sessions régionales de l’IHEDN, ancien commandant du 3ème régiment étranger d’Infanterie et ancien chef du bureau de liaison de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban.

Outre les conférences géopolitiques et le travail en Comité, les visites sur le terrain ont permis à tous de découvrir le DLEM (Légion), le travail de la PAF (Police aux Frontières) et le BSMA (Bataillon du Service militaire Adapté) à Combani.

Mayotte se renforce en auditeurs

Le BSMA entourés de cases
Le BSMA entouré de cases

Là encore, pas de tabous et le colonel Guillaume-Barry poussait la visite de terrain jusqu’aux barrières où sont appuyées les cases en tôles, une enceinte militaire entourée d’une exploitation agricole « qui n’emploie que des clandestins » et à gauche « un marchand de sommeil loueur de cases ».

D’ailleurs, si les cadres du BSMA donnaient les clefs de leur réussite d’insertion, 87% en formation essentiellement, basées sur l’évaluation permanente et l’accompagnement personnalisé de leurs élèves, ils relevaient les limites du marché du travail : « un grand nombre de travailleurs illégaux qui concurrence nos jeunes, et une législation du travail pas toujours correctement appliquée surtout chez les très petites entreprises ».

Un des atouts de cette formation est « la possibilité d’échanger entre personnes de différentes origines, de plusieurs corps de métier, avec des raisonnements totalement différents selon qu’on est économiste, magistrat ou militaire», confie Isabelle Chevreuil, expert comptable, et une des deux femmes avec Noéra Mohamed, des droits des femmes, à représenter Mayotte.

A la suite de la formation, les participants auront le statut d’auditeur. Ils appartiendront alors à l’AR 27 de La Réunion, qui regroupe aujourd’hui plus de 120 auditeurs venus d’horizons divers, civils et militaires, français et étrangers, « et nous pourrons provoquer des réunions pour discuter entre nous, à Mayotte, de problèmes liés à la sécurité », conclut Isabelle Chevreuil.

La 196ème session régionale se clôturera le 3 juin à Saint-Denis (La réunion).

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139522
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139522
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139522
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139522
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com