Trouver un habitat durable adapté au contexte local et à moindre coût

0
73

La SIM organise de nouveau son grand colloque qui réunit les professionnels du bâtiment et pose les problématiques du moment : MayDev s’interrogera cette année sur « comment construire le mieux vivre à Mayotte ? ». En parallèle est mené un travail sur une baisse des coûts d’approvisionnement.

gRUELes marges exagérées de certains fournisseurs de matériaux (41€ la tonne de gravier à Mayotte contre 18€ à La Réunion), le manque de professionnalisme de certaines entreprises du Bâtiment et encore beaucoup de sujets avaient été abordés lors du MayDev en septembre 2013. Le mérite avait été de poser les problèmes et d’inviter les professionnels à en débattre autour d’une table avec un thème central, « la maitrise des coûts de la construction et de l’aménagement ». Les conclusions étaient remontées jusqu’à Paris.

La page des cases SIM semble tournée puisque, cette année, le directeur de la Société Immobilière de Mayotte (SIM) organisateur du colloque, propose un sujet en apparence plus « soft » que le précédent, qui s’intitule « comment construire le mieux vivre à Mayotte ? ». C’est en réalité un sujet qui va concerner tous les maires, invités au colloque, et qui sera l’occasion d’un récapitulatif sur les procédures de passation de marché.

Il invite l’ensemble des collectivités Mahoraises et les structures intercommunales, SMIAM et SIEAM, ainsi que Electricité de Mayotte pour cette journée.

« Les partenaires que sont la DEAL, le Conseil Général etc., seront présents auprès de la SIM pour animer cette journée. Les échanges permettront de mieux comprendre et cerner la problématique de l’habitat à Mayotte et d’inventorier les pistes de travail qui vont devoir permettre de relever le défi de l’aménagement urbain pour les six années à venir.

S’approprier l’aménagement urbain

A l’heure où le Département de Mayotte a intégré la famille des Régions Ultrapériphériques Européennes, à l’heure où les échanges économiques dans la sous-région « Canal Mozambique » sont remis à l’ordre du jour, les données de la problématique de l’habitat restent un sujet crucial pour la construction de Mayotte », indique le communiqué. Pour autant, les échanges avec les pays de la zone, qu’a tenté d’impulser le Concept Canal du Mozambique n’ont pas encore décollé, « nous avons repéré des marchés, des matériaux à des prix intéressants, mais il faut une volonté commune de tous les acteurs » indique le directeur de la SIM, Mahamoud Azihary.

Pour lui, « les évolutions sont telles que de nouvelles perspectives s’ouvrent, permettant d’apporter des réponses différentes de celles des trente dernières années : logements locatifs et en accession à la propriété. Les enjeux de réussir le pari d’un habitat durable, adapté au contexte local, de qualité  et à moindre coût, sont conditionnés par une mobilisation collective de tous les décideurs intervenant dans le secteur de l’habitat.

Mais pour cela il faudra créer un socle, c’est-à-dire trouver et aménager le foncier nécessaire, résorber l’insalubrité des quartiers existants, requalifier, rénover …Il faudra donc relever le défi incontournable de l’aménagement urbain. C’est autour de cette ambition phare pour le développement de Mayotte que la SIM organise MayDev 2014 au début du mois de Juin ».

Aucune date n’a pour l’instant été communiquée.

A.P-L.
La Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here