26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 20 janvier 2022
AccueilFaits diversFoire sauvage de Mamoudzou : la police et des mesures "radicales"

Foire sauvage de Mamoudzou : la police et des mesures “radicales”

La vente à la sauvette et la foire illégale installée aux abords du marché couvert et de la gare maritime de Mamoudzou sont dans le collimateur de la mairie. Elle promet une action « radicale».

Foire aux abords du marché couvert de MamoudzouLa police municipale de Mamoudzou a lancé une opération de police pour mettre une terme à la foire sauvage qui s’est installé aux abords du marché couvert de Mamoudzou. La police municipale, en coordination avec la police nationale, est intervenue toute la matinée pour démanteler un événement commercial qui n’avait aucune autorisation municipale.

Depuis quelques jours en effet, des vendeurs ont installé des stands sur le parvis et le parking du comité du tourisme en toute illégalité, provoquant une nouvelle colère des commerçants du marché couvert.
«J’ai demandé à ce que la police municipale intervienne pour stopper cette foire sauvage, explique Nassuf Eddine Daroueche, le Conseiller municipal, délégué à la sécurité, la tranquillité publique et la sûreté urbaine. Ce n’est pas normal que des gens paient des loyers et des impôts pour faire leur travail de commerçants pendant que d’autres ne paient rien.»

Des actions avant le 28 juin

Démanteler cette foire n’est qu’une première étape pour la nouvelle municipalité qui prend à bras le corps le dossier des ventes à la sauvette dans le centre-ville. «Nous travaillons à éliminer de façon radicale les ventes à la sauvette. Nous préparons une série de mesures qui vont être mises en œuvre très rapidement contre cette situation qui crée des tensions et trouble l’ordre public», poursuit l’élu de Mamoudzou. Ces nouvelles dispositions seront connues très rapidement et elles devraient mettre un terme au jeu du chat et de la souris qui s’est installé entre les forces de police, municipale et nationale, et les vendeurs ambulants.
Nassuf Eddine Daroueche promet qu’avant le ramadan, prévu le 28 juin, «il n’y aura plus du tout de ventes sauvages aux abords du marché et de la gare maritime.»
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

GIPEAM

139126
M. ALI SOULA - Directeur 8 Rue de l’Hôpital 97600 Mamoudzou mèl : ali.soula@europe-a-mayotte.yt web : https://www.marches-publics.info Référence : T-PA-1037989 OBJET : TRAVAUX BATIMENT GIPEAM Après la mention : 4:conditions relatives du...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139126
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139126
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139126
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139126
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139126
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com