Pacte de responsabilité : l’austérité en débat aussi pour les Outre-mer

0
37

Allègements de cotisations pour les entreprises contre créations d’emploi, le Pacte de responsabilité sera examiné aujourd’hui par l’Assemblée nationale. Il fera l’objet d’un vote de confiance consultatif par les députés qui en critiquent la rigueur. Les départements ultramarins seront touchés.

IbrahimAboubacarLe texte sera présenté dans le cadre d’un plan d’économies de 50 milliards d’euros, quasiment exigé par l’Europe pour que la France atteigne un déficit public à 3% du PIB en 2015. Un plan d’austérité qui inquiète les Outre-mer dans leur ensemble.

Leur économie et leur tissu social fragiles risquent d’être impactés. Mayotte a peut-être plus besoin qu’un autre département d’être accompagnée, les transferts des décentralisations précédentes sont toujours en cours, et le budget du département en sera affecté. Les collectivités locales seront privées de 11 milliards d’euros.

Une délégation du groupe socialiste à l’Assemblée nationale a été reçue ce lundi par le premier ministre Manuel Valls pour négocier des arrangements avant le vote du texte, critiqué notamment par certains membres de la majorité gouvernementale.

De son côté, le député socialiste mahorais Ibrahim Aboubacar avait déjà pris personnellement position, il y a deux jours, accordant sans réserve sa confiance au premier ministre, estimant que «la voie proposée par le Président François Hollande et mise en œuvre par le Premier Ministre est la seule qui puisse redresser le pays dans la justice».

De leur visite, les députés ont malgré tout obtenu quelques adoucissement du pacte, notamment pour les retraités touchant moins de 1.200 euros par mois dont la pension ne sera pas gelée, et la revalorisation du RSA au 1er septembre. Mais les autres prestations sociales seront gelées, le mécontentement perdure donc dans la majorité.

Le texte sera présenté à 18 heures à l’Assemblée.

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here