Décès de Zaïna Méresse

0
90

Rejoignant Zéna M’Déré, c’est une des plus fameuses chatouilleuses qui vient de s’éteindre.

Zaina Méresse incarnait la bataille pour le rattachement de Mayotte à la France
Zaina Méresse incarnait la bataille pour le rattachement de Mayotte à la France ©typolemag.info

Fervente partisane de Mayotte française, appelés alors « Soroda » par opposition aux « Serrez la main » pro comoriens, Zaïna Méresse défile en 1966 aux côtés de son illustre aînée : il s’agit déjà de refuser l’appartenance de l’île à l’Union des Comores, dont la capitale vient d’être transférée de Mayotte vers la Grande Comore.

Ces femmes n’ont qu’une arme et une intuition: ne pas violenter les notables comoriens de passage sur l’île, mais les chatouiller jusqu’à plus soif ! Ils finiront par quitter l’île les uns après les autres. C’est ainsi qu’elles acquièrent leur réputation de « chatouilleuses ».

Une personnalité forte vient de partir, que l’ancien préfet Thomas Degos était allé consulter aux moments des évènements sociaux de fin 2011, « pour comprendre Mayotte par une rencontre avec son histoire, ses références culturelles ».

Quant au préfet Jacques Witkowski, il fait part de son « immense chagrin » et de sa « vive émotion », « avec elle disparaît une des figures emblématiques et charismatiques de Mayotte, personnification de l’engagement pour Mayotte et pour la France ».

Zaina Méresse avait été décorée Chevalier de la Légion d’honneur en 2004 et promue au grade d’Officier de la Légion d’honneur en 2013.

L’enterrement est prévu ce samedi lors de la prière de 15 heures à Pamandzi, en face de la caserne des pompiers.

A.P-L.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here