Le président Hollande met les maires mahorais devant leurs responsabilités

0
205

Le secrétaire départemental du SNUipp, syndicat des enseignants du premier degré, Rivo, avait écrit au président François Hollande pour lui rappeler son engagement de candidat de faire construire à Mayotte 100 salles de classe par année de mandature. Un déficit qu’il chiffre toujours à 600, les manquements du Syndicat Mixte qui en a la charge, le SMIAM, n’ayant pas permis d’avancer sur ce dossier. «Pire, nous craignons qu’à la rentrée 2014 il n’y ait toujours pas de nouvelles livraisons», indique Rivo au président Hollande.

Le candidat Hollande avait promis 500 salles de classes lors de sa venue... sous réserve d'un gestionnaire efficace
Le candidat Hollande avait promis 500 salles de classes lors de sa venue… sous réserve d’un gestionnaire efficace

En réponse, le Président de la République fait savoir qu’il a bien reçu le courriel et rappelle que le préfet de Mayotte travaille  «à un outil plus efficace». Les maires n’ont en effet pas su prendre leur responsabilité dans leur ensemble en remplaçant leurs délégués communaux pour faire émerger une structure efficace.

En attendant que le Groupement d’Intérêt Public (GIP) proposé par la préfecture voit le jour, celle-ci a initié des financements directs auprès des mairies qui en font la demande. «Soyez certain que l’Etat apportera les financements nécessaires dès lors que ce dispositif sera mis en place», appuie la présidence de la République…

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here