24.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilEconomieTourisme à Mayotte : toujours à la case départ

Tourisme à Mayotte : toujours à la case départ

Les Assises nationales du tourisme voulues par le gouvernement ont eu leur déclinaison mahoraise ce vendredi organisées par la DIECCTE*. Une cinquantaine de professionnels s’étaient déplacés. L’occasion d’établir des constats peu flatteurs.

logo assises tourismeTravaillez à ce «que Mayotte devienne une destination majeure dans les outre-mer et qu’elle donne envie.» L’invitation du préfet aux professionnels en ouverture des Assises du tourisme** ce vendredi semblait afficher des ambitions à très long terme, en tout cas particulièrement éloignées de la réalité actuelle.

Tout d’abord les chiffres. On ne compte que 70 hôtels, 7 résidences touristiques, 52 gites et chambres d’hôtes à Mayotte. Cette offre d’hébergement est surtout constituée d’entités de petites tailles puisqu’elles ne génèrent que 160 emplois.
Du côté de la restauration, même constat : avec 200 établissements et 200 emplois salariés, Mayotte est loin de proposer une offre particulièrement conséquente.
Quant aux activités touristiques, essentiellement aquatiques et subaquatiques, elles sont portées par 39 prestataires. Elles vont de la promenade en mer à la pêche sportive, en passant par la plongée, la voile ou le kayak.
Globalement, Mayotte ne dispose donc que d’un panel de métiers du tourisme très restreint. «Comme pour tous les sujets, les potentialités sont énormes mais tout est à construire à la vue des enjeux du secteur», relevait Marjorie Gasnier de la DIECCTE à l’issue de cet état des lieux.

Faire en sorte que les Mahorais soient touristes chez eux

Ouverture des Assises du tourisme par le préfet Jacques Witkwoski
Ouverture des Assises du tourisme par le préfet Jacques Witkwoski

Des pistes de développement étaient présentées par deux cabinets d’études. Il est d’abord question de «tourisme social». Le site de Mtsangabeach géré par Tama cité en exemple ou le centre équestre oublié de la présentation sont les rares structures à Mayotte à se positionner sur ce marché. Notre département doit se doter de nombreux instruments : Chèques vacances, coupons sport, bons solidarité vacances… autant de dispositifs qui permettraient aux Mahorais, quel que soit leur âge, de devenir touristes chez eux. Non seulement ils profiteraient des beautés de leur île mais ils deviendraient créateurs d’emplois.
«Comment voulez-vous que les gens protègent le lagon qui est notre point fort ?», demande un participant avant de répondre avec une autre question : «Combien de gamins de Mayotte ont déjà plongé dans le lagon ?»
Mais un professionnel objectait que sur ce sujet, tout dépend de la Caisse d’allocation familiale et des collectivités. «Tant que la CAF ou les mairies ne paient pas pour mettre en place des ‘bons vacances’, il ne se passera rien !»

Pas d’événements, peu de business

Le tourisme événementiel a également été mis en avant. Il s’agirait de développer des événements phares, organisés à date fixe, pour faire venir une clientèle régionale, à l’image du Grand Raid à La Réunion pour lequel on se déplace de très loin.
Un tourisme d’affaires était également évoqué. Mais «envisager un séminaire avec 150 personnes, c’est tout simplement impossible» faisait remarquer Céline Boscher de Baobab Tour. L’offre d’hébergement oblige à limiter la taille des groupes qui peuvent être accueillis.

Manquent les fondamentaux : routes et sécurité

Ces Assises ont été aussi l’occasion pour les professionnels d’évoquer les fondamentaux. L’absence de fédération des acteurs du secteur : chacun agit dans son coin et se retrouve confronté aux mêmes problèmes. La profession doit créer des structures pour faire avancer ses intérêts et faire entendre sa voix. La CCI pourrait jouer un rôle.

Les images de N'Gouja sur les moteurs de recherche internet. Le ponton, symbole de Mayotte, n'existe plus
Les images de la plage de N’Gouja sur les moteurs de recherche internet. Le ponton, symbole de Mayotte, n’existe plus

Et puis, bien entendu, comme sur à peu près tous les sujets à Mayotte, les préalables au développement manquent à l’appel : des routes correctement goudronnées, entretenues et éclairées, des taxis qui ne refusent pas les touristes et ne tentent pas de les arnaquer, et évidemment une sécurité garantie… y compris à l’intérieur des hôtels. Le cambriolage dont a été victime le directeur de casting de The Voice de passage à Mayotte dans sa chambre au Sakouli n’est pas de nature à construire une image de Mayotte «qui donne envie». La fameuse e-réputation positive évoquée lors des Assises est, elle-aussi, à construire.

Mayotte, l’île au lagon ou plutôt «L’île aux projets» comme le relevait un participant. «On en a vu des projets. On a dépensé des fortunes pour des projets alors que tout ce qui existe se bat pour ne pas fermer.»
Il notait également que l’image même du tourisme à Mayotte, véhiculée dans le monde entier, n’existe plus : le ponton de la plage de N’Gouja a été démonté. «On ne lui a même pas donné de subventions pour le rénover !»
RR

* DIECCTE : Direction de l’emploi, de la consommation, de la concurrence, du travail et de l’emploi
**Les assises du tourisme ont été voulues par Sylvia Pinel, la ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme. Chaque département organise des sessions de réflexions qui sont ensuite remontées au ministère pour préparer les évolutions du secteur.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139129
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139129
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139129
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139129
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139129
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139129
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com