Vœux de Daniel Zaïdani : «l’avenir est propice aux investissements»

0
58

Le président du Conseil général présentait ses vœux ce lundi après-midi. Au programme : bilan, projets et reconnaissance des anciens qui se sont engagés pour Mayotte française.

Daniel Zaïdani remet la médaille d'or du Conseil général aux anciens
Daniel Zaïdani remet la médaille d’or du Conseil général aux anciens

Honorer les anciens qui, par leurs engagements, se sont battus pour Mayotte française. Daniel Zaïdani a placé, cette année, ses vœux sous le signe de l’Histoire. Une cinquantaine de personnalités sont venues de toute l’île pour recevoir la médaille d’or du Conseil général.

Mais de l’histoire récente, le président du Conseil général (CG) retient surtout «la longue marche vers le droit commun» que Mayotte a réalisée. Devenue RUP, région ultrapériphérique européenne au 1er janvier, le département dispose désormais selon lui «de tous les outils nécessaires pour son développement économique».

Les comptes sortent du rouge

La cérémonie des vœux est évidement le moment des bilans. Grande fierté du président, «la bonne gestion de nos finances». «Nous avons réussi à passer d’un déficit de 78 millions d’euros à un résultat positif fin 2013» s’est-il félicité. «L’avenir est propice aux investissements !»
Et Daniel Zaïdani de rappeler les grands chantiers déjà menés par le CG en 2013 : délégation de service public du port de Longoni, marché des transports scolaires, fiscalité de droit commun.
Pour les réalisations de l’année, il évoque le centre de stockage des déchets de Dzoumogné et les travaux d’évacuation des eaux pluviales.
Enfin, les efforts pour la formation professionnelle ou l’action sociale, souvent pointées du doigt, ont été mis en avant, chiffres à l’appui.

Dans le cadre du développement des échanges de Mayotte dans la région, le président du CG a tenu à citer la visite en 2013 du Vice-premier ministre de Madagascar : «Les autorités malgaches ont reconnu pour la première fois Mayotte française» a-t-il souligné, applaudi par l’assistance.

Evolution de l’octroi de mer

Daniel Zaïdani est également revenu sur l’octroi de mer qui remplace les droits de douane depuis le 1er janvier. Alors que les professionnels et les consommateurs s’inquiètent de l’impact sur les prix, le président a salué, «le formidable travail» du CG «dans le cadre de la lutte contre la vie chère». Il a annoncé que le CG avait identifié des secteurs d’activité «qui vont bénéficier d’exonérations ou de taux réduits» d’octroi de mer. Répondant implicitement aux doléances, Daniel Zaïdani a annoncé des évolutions de taux dès ce premier trimestre.

2014 devrait être une année de projets et de meilleur accès aux technologies de l’information, promet-il. C’est aussi le moment pour une «relance efficace du tourisme» et la «redynamisation des filières agricole et aquacole».
Le président a souhaité « un avenir clair, prospère et plein d’espoir » : «Faisons en sorte que 2014 soit l’année de la solidarité entre tous».
RR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here