25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEconomieL’agriculture ultramarine en danger

L’agriculture ultramarine en danger

Les départements d’Outremer ont aussi mal à leur agriculture que la métropole. Pas pour les mêmes raisons. Sauront-ils tirer bénéfice d’une loi d’avenir agricole qui vient d’être adoptée à l’Assemblée nationale et qui n’est pas spécialement pensée pour eux ?

Petites parcelles de bananiers
Petites parcelles de bananiers

Les Jeunes agriculteurs d’Outremer ont tenté de faire entendre leur voix à travers un communiqué lors du débat sur la loi d’avenir de l’agriculture qui a été adoptée la semaine dernière en première lecture à l’Assemblée nationale. Mais comme ils le déplorent, «l’Outremer, c’est loin»… critiquant notamment l’impossibilité pour les agriculteurs des DOM d’accéder aux prêts bonifiés qui leur sont dédiés. «Une telle situation serait inimaginable en métropole» soulignent-ils, alors que l’accès au financement est «une des deux mesures du socle de base de la politique nationale d’installation».

Accéder aux terres

Outre le financement, l’accès aux terres agricoles reste un problème majeur : «des freins importants restent encore sans réponse, l’accès au foncier en Guyane et à Mayotte appartenant respectivement à l’Etat et au Conseil Général principalement» critiquent-ils. Ainsi, les parcelles rétrécissent comme peau de chagrin dans les DOM, excepté la Guyane. A Mayotte, le risque de voir les micro surfaces agricoles se réduire encore un peu plus, est grand avec les problèmes d’indivision qui seront mis à jour dès cette année lors de l’établissement de la taxe foncière.

L’agriculture française se porte mal avec des producteurs métropolitains aux marges faibles, qui ne vivent que sous perfusion nationale, laquelle est amenée à décroître, et des normes européennes très contraignantes. Des agriculteurs qui ne maîtrisent pas l’ensemble de la filière et qui se retrouvent au prise avec les distributeurs, conflit que tente notamment de résoudre la loi Avenir «en s’attachant à rééquilibrer les relations commerciales entre les acteurs» dixit le ministère de l’Agriculture.

Les filières traditionnelles mahoraises ont disparu

Pour que l’agriculture des DOM ne soit pas jetée avec l’eau du bain métropolitain, les Jeunes Agriculteurs (JA) préconisent de renforcer le rôle moteur des filières exportatrices. Partir de l’existant en somme. Elles ont hélas disparu avec la vanille et l’ylang-ylang à Mayotte où la filière avicole a du mal à se structurer et où l’aquaculture pointe néanmoins le bout de son nez. Ces filières nécessitent un soutien à leur développement maintiennent les JA, «pour répondre aux besoins des consommateurs».

Les grandes lignes de la loi dessinent un renforcement de la compétitivité agricole et une orientation vers l’agro écologie… ce que pratiquent encore quelques producteurs ultramarins qui pourraient y trouver une planche de salut… Un modèle spécifique pour l’avenir de l’agriculture ultramarine semble néanmoins indispensable.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan