30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 janvier 2022
AccueilPortraitÉducateur à expulser

Éducateur à expulser

Le cours de taekwendo
Le cours de taekwendo

Le visa de Saïd expire dans douze jours. Ce Grand Comorien, qui travaille bénévolement auprès des jeunes de Mayotte depuis plusieurs années et qui a effectué la majeure partie de sa scolarité sur l’île, se heurte au refus de séjour de la Préfecture, malgré les promesses d’embauche de plusieurs associations. 

“Respect, persévérance, discipline, maîtrise de soi et tolérance”, voilà les valeurs qu’enseigne Saïd avec ferveur aux jeunes de Mayotte depuis 2009. Cet homme, Grand Comorien arrivé en kwassa avec sa soeur alors qu’il était tout jeune, a mené une scolarité exemplaire à Mayotte jusqu’au baccalauréat. Depuis, Président de la Ligue de Taekwendo de Mayotte et ceinture noire, il est le maître d’art martial de plus d’une centaine de jeunes Mahorais, entre Sada et Mamoudzou.

“Les enfants ! Au lieu de jouer, installez les tatamis. Allez, on commence l’échauffement”. Avec une infinie douceur, Saïd alterne discipline et apprentissage. Entre deux souffles, deux exercices d’envol acrobatique, le maître inculque aux enfants quelques leçons de vie essentielles : “Le petit doit respecter le grand, le grand doit respecter le petit. Il ne faut manquer de respect à personne”. Et les gamins, entre 5 et 7 ans, de se saluer respectueusement, tête en avant, de suivre consciencieusement les injonctions de leur professeur et de crier, enfin libérés, lors de l’exécution d’un enchaînement compliqué. “Ce qui me plaît, c’est le dynamisme des jeunes. Qu’ensemble, on puisse avancer.”

Promesses d’embauche

Plusieurs pétitions restées lettre morte, une promesse d’embauche de la MJC de Sada, une autre de l’association Ciné Musafiri – une association pour l’éducation à l’image… La Préfecture reste de marbre : elle refuse d’accorder un nouveau titre de séjour à Saïd, pourtant véritable médiateur auprès des jeunes qui oeuvre avec les associations depuis plusieurs années, notamment en service civique. “On demande juste qu’il puisse rester”, supplie Kamardine, le président de l’association de taekwendo de Mamoudzou.

Quant à Saïd, il avoue, avec une certaine pudeur, être “très déçu”. “Je contribue bénévolement à l’éducation des enfants de Mayotte et l’Etat refuse de me régulariser. Si je n’obtiens pas de titre de séjour, je rentrerais aux Comores. Et il ne restera certainement pas grand-chose du taekwendo à Mayotte alors que c’est un art martial en plein développement sur l’île.” Rien qu’à Mamoudzou, il y a une soixantaine de licenciés. Et trois des élèves de Saïd sont devenus Champions d’Auvergne de taekwendo dans leurs catégories respectives.

Et, au-delà des titres, il y a évidemment ces valeurs fondamentales que prône le taekwendo. Valeurs qu’il est vital de transmettre aux jeunes de Mayotte. Inutile donc de pousser des cris d’orfraie sur le manque de médiateurs et de structures pour les jeunes si c’est pour reconduire à la frontière des hommes comme Saïd.

Ornella Lamberti

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Première ouverture d’un concours de brigadier de police municipale à Mamoudzou

139132
Le maire de Mamoudzou avait annoncé vouloir se doter de moyens humains supplémentaires en matière de police municipale pour endiguer l'insécurité. Un concours interne...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139132
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139132
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139132
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139132
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139132
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com