600 000 euros de plus dans la poche des communes !

0
58

C’est en deux minutes top chrono que le montant du Fonds Intercommunal de Péréquation 2013 était validé à l’unanimité des conseillers généraux réunis ce mardi 15 octobre en Séance plénière. Soit 33,9M€ qui iront vers les mairies.

Mairie Mmdzu réducLe FIP, c’est l’éternelle arête en travers de la gorge des conseillers généraux qui essaient chaque année d’en réduire le montant, puisqu’il est calculé sur 20% de leurs recettes comme le veut la loi. Cette année, pas de débat.

Principale recette des communes, il sera remplacé l’année prochaine par la Dotation globale de garantie, recette de l’octroi de mer (taxe sur les produits importés). Il se monte pour cette année à 33,9M€ ponctionné sur les recettes du conseil général, auquel il faut rajouter 14M€ de l’Etat (Fond de compensation de la TVA) ainsi que d’autres composantes.

Un FIP en hausse de 600.000 euros rien que sur la part Conseil général, c’est la bonne nouvelle pour les maires qui vont ainsi pouvoir payer l’indexation des salaires des fonctionnaires territoriaux. Auxquels s’ajoutent 5% imputables sur les salaires 2014.

La somme sera dans leurs poches lorsque le décret du ministère de l’Outre-mer sera paru, qui répartira 80% en charge de fonctionnement (salaires etc.) et 20% en investissement. Les communes sont dotées sur les critères démographiques et de superficie.

Les recettes de la collectivité départementale étant plus élevées que prévues cette année, ce sont 600 000 euros de plus que l’année dernière que le Conseil général devra verser aux communes… une somme non prévue au budget prévisionnel, pour laquelle il faudra une décision modificative.

Anne Perzo-Lafond