27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEnvironnementNon, mais de l'eau quoi !

Non, mais de l’eau quoi !

Nous en parlons tous. Depuis plusieurs mois, la sécheresse est de toutes les conversations. Voici enfin les chiffres.

Le service mahorais de Météo France nous a reçus pour nous dévoiler le bilan de la pluviométrie des cinq derniers mois. Il couvre donc l’ensemble de la saison sèche, de mai à septembre, et sans surprise le niveau des précipitations est en dessous et parfois très éloigné des moyennes des dix dernières années (voir les données). 

On distingue clairement trois zones. Le Nord-Ouest est la région qui a le moins souffert. Il a bénéficié d’averses régulières ce qui lui permet d’afficher des niveaux de pluies assez proches des données de référence. A Mtsamboro par exemple, il est tombé 175 mm d’eau soit 98% de la quantité habituelle pour la période, la commune est ainsi encore particulièrement verdoyante.
Dans le Sud-Est, en revanche, la sécheresse est intense. Kani-Keli, avec 14mm et surtout Bandrele, avec 11mm, n’ont quasiment pas été arrosées de la saison. Elles n’ont reçu respectivement que 14% et 10% de leur quota de pluie moyenne.
« 11mm de pluie à Bandrele au lieu de 105mm, ça ne représente qu’une toute petite averse en cinq mois » explique Hervé Gasc, le délégué Météo France à Mayotte. Une faiblesse spectaculaire des pluies qui explique l’état de dessèchement dans lequel se trouve la végétation.

Entre les deux, le centre de Grande-Terre connait, lui aussi, des déficits pluviométriques importants. Mamoudzou n’a reçu que 40mm d’eau au lieu de 122mm (-66% par rapport aux moyennes), à Dembeni 38mm ont été relevés contre 122mm (-68%).
« Les statistiques de la saison sèche ne reposent pas sur une grande quantité d’eau, tempère Hervé Gasc. Les variations en pourcentage peuvent être très rapidement importantes. » Pour autant, la sécheresse est réelle y compris quand les chiffres ne sont pas spectaculaires. « L’exemple de Pamandzi est intéressant. Si on regarde les chiffres, il est tombé 63mm de pluies soit 70% du niveau moyen. Mais cela tient, pour moitié, à une seule averse très importante au mois de septembre. En réalité, la sécheresse est forte là aussi car autant de pluie en si peu de temps, cela signifie que les eaux ruissellent et n’ont pas le temps d’être absorbées par les sols et la végétation. »

Une saison humide déjà peu arrosée

Le problème est que cette saison très sèche faite suite à une saison humide relativement peu arrosée. « La mousson est passée tardivement et a été très peu active, confirme Hervé Gasc. La saison humide n’a été sauvée que par des phénomènes pluvieux aux mois de mars et début avril. »
Ainsi, à Pamandzi, les neufs premiers mois de 2013 comptent logiquement parmi le bas du tableau, moins secs que le plus bas enregistré en 2009 mais quasiment trois fois moins humides que ceux de 2012.
La pluie va-t-elle finir par tomber ? « Les prévisions au-delà de quatre à cinq jours ne sont pas fiables à Mayotte, conclut Hervé Gasc. Et les prévisions saisonnières sont quasiment impossibles à établir dans notre zone de l’Océan indien faute de stations automatiques en nombre suffisant. » Seule certitude, les alizés se sont arrêtés et nous sommes bel et bien entrés dans l’intersaison.
RR

Article précédentSoins à domicile
Article suivantConditions générales de ventes

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COMMUNE DE CHICONI (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Commune de Chiconi (976) Contact : Youssfou MADJINDA, 1 place de la Mairie, 97670 Chiconi, FRANCE. Tél. +33 269648411.Fax +33 269623049.Courriel : youssfou.madjinda@villedechiconi.fr. URL...

VILLE DE MTSANGAMOUJI (976)

VILLE DE KOUNGOU (976)

AVIS

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.