23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilEducationDes parents d’élèves s’enflamment

Des parents d’élèves s’enflamment

Ecole bloquée. Des parents d’élèves ont empêché, ce mardi 1 octobre au matin, l’école primaire Doujani 1 d’ouvrir ses portes. Le feu couvait depuis le début du mois de juillet. A la veille des grandes vacances, cette école du sud de Mamoudzou a vu partir en fumée deux salles de classes. L’incendie reste à ce jour inexpliqué mais les conséquences se font ressentir durement aujourd’hui.

Les griefs des parents sont multiples et ils rejoignent le sentiment des personnels de l’école qui souhaitent pourtant rester discrets. Depuis la rentrée, l’école a dû revenir à un système de rotation totale, avec une partie des élèves en classe le matin, l’autre moitié l’après-midi. Car en plus des deux salles carbonisées, trois autres sont en chantier à un rythme relativement lent.

Un chantier beaucoup trop long pour des parents d'élèves
Un chantier beaucoup trop long pour des parents d’élèves

« Beaucoup de salles de classes sont dans un état de vétusté inacceptable, explique une mère de famille. Mais enfants vont dans des classes avec des vitres cassées et des bureaux très abîmés ! » Et les problèmes vont bien au-delà. « Les toilettes fonctionnent très mal, ajoute une autre maman en colère. Imaginez : il n’y a qu’un seul point d’eau pour les 600 élèves de l’école ! »
Dans la cour, il est également facile de se rendre compte que les barrières du chantier ou les clôtures de sécurité ont réduit l’espace de moitié. « Cette école est dans un état lamentable et nous continuerons à dire notre colère tant que les choses ne changeront pas », menace un autre parent d’élèves.

Le directeur de cabinet du maire de Mamoudzou, le directeur adjoint des services (DGA) en charge des affaires scolaires et un inspecteur de l’éducation nationale se sont rendus sur place pour écouter la grogne et tenter de calmer les esprits. « Ils nous ont promis que des travaux vont démarrer d’ici peu, explique une maman. Nous, on leur donne quelques jours. Et si rien ne bouge très vite, ils vont entendre parler de nous ! »
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

FSU, Mayotte

Grève des enseignants du 1er degré le 27 janvier, annonce le...

139137
Il y a eu des avancées, mais « trop petites » selon la FSU : la rencontre ce 18 janvier entre le rectorat, la...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139137
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139137
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139137
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139137
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139137
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com