28.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieLes matériaux mahorais jusqu'à trois fois plus chers

Les matériaux mahorais jusqu’à trois fois plus chers

Mahamoud Azihari, le directeur général de la SIM (Société immobilière de Mayotte) présente le nouveau séminaire Maydev
Mahamoud Azihari, le directeur général de la SIM présente le nouveau séminaire Maydev

On savait que les coûts de constructions et d’aménagements étaient nettement plus élevés à Mayotte qu’en métropole ou à La Réunion. On dispose maintenant, grâce aux études dévoilées lors du séminaire Maydev* organisé par la SIM, de chiffres précis. Et ils sont tout simplement stupéfiants.
Comparés aux autres DOM, Mayotte ressort systématiquement au-dessus de la moyenne des coûts de construction aussi bien pour des logements privés que pour des logements sociaux. Le phénomène est d’autant plus inquiétant que l’ensemble des normes, des réglementations, des taxes et des assurances, qui vont renchérir encore les coûts, ne s’appliquent pas encore dans le 101e département.
Une des raisons à ce phénomène : le prix des matériaux. Et ce sont les acteurs locaux du secteur qui sont montrés du doigt. Trop peu de concurrence voire des situations monopolistiques permettraient aux distributeurs mahorais de pratiquer des marges au-delà du confortable. Un cabinet d’étude a estimé, par exemple, que le prix du Placoplatre passerait du simple au double entre sa sortie des douanes et son arrivée dans les rayons. 100% de surcoût que les seuls coûts de stockages ou de publicité ne sauraient expliquer.

Un gymnase à 9 millions d’euros !

Mais ce sont les prix des matériaux produits localement qui ont stupéfait l’auditoire. Le directeur des aménagements de la SIM, Faïz Subra, a comparé les prix pratiqués dans la région de Toulouse aux résultats des appels d’offre lancés pour la ZAC Soleil Levant. Les matériaux mahorais ressemblent à des produits de luxe : +203% pour le grave bitume, +130% pour un enrobé de routes, +148% pour les remblais, +148% pour les bordures de voiries… et la liste pourrait continuer encore longuement. Là encore, plus de concurrence réduirait vraisemblablement l’ardoise. L’enrobé des routes en est la preuve. Il y a trois ans, il revenait à 300€ la tonne avant que l’arrivée d’un nouvel acteur (IBS) ne ramène le prix à 180€ la tonne.
Ces prix font naturellement exploser les coûts d’aménagements avec comme première conséquence la réduction du nombre d’opérations réalisables. Au moment où les besoins en logements et en infrastructures de Mayotte sont très importants, c’est tout le développement du département qui est mis en péril en même temps que sa crédibilité. Le responsable des appels d’offre de la SIM témoigne de l’incrédulité de ses interlocuteurs parisiens lorsqu’il est allé solliciter des subventions pour un gymnase dont le coût était estimé à… 9 millions d’euros ! « Il est destiné aux émirs du Qatar votre gymnase ? » lui a-t-on demandé.
RR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.