27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
AccueilEconomieLes matériaux mahorais jusqu'à trois fois plus chers

Les matériaux mahorais jusqu’à trois fois plus chers

Mahamoud Azihari, le directeur général de la SIM (Société immobilière de Mayotte) présente le nouveau séminaire Maydev
Mahamoud Azihari, le directeur général de la SIM présente le nouveau séminaire Maydev

On savait que les coûts de constructions et d’aménagements étaient nettement plus élevés à Mayotte qu’en métropole ou à La Réunion. On dispose maintenant, grâce aux études dévoilées lors du séminaire Maydev* organisé par la SIM, de chiffres précis. Et ils sont tout simplement stupéfiants.
Comparés aux autres DOM, Mayotte ressort systématiquement au-dessus de la moyenne des coûts de construction aussi bien pour des logements privés que pour des logements sociaux. Le phénomène est d’autant plus inquiétant que l’ensemble des normes, des réglementations, des taxes et des assurances, qui vont renchérir encore les coûts, ne s’appliquent pas encore dans le 101e département.
Une des raisons à ce phénomène : le prix des matériaux. Et ce sont les acteurs locaux du secteur qui sont montrés du doigt. Trop peu de concurrence voire des situations monopolistiques permettraient aux distributeurs mahorais de pratiquer des marges au-delà du confortable. Un cabinet d’étude a estimé, par exemple, que le prix du Placoplatre passerait du simple au double entre sa sortie des douanes et son arrivée dans les rayons. 100% de surcoût que les seuls coûts de stockages ou de publicité ne sauraient expliquer.

Un gymnase à 9 millions d’euros !

Mais ce sont les prix des matériaux produits localement qui ont stupéfait l’auditoire. Le directeur des aménagements de la SIM, Faïz Subra, a comparé les prix pratiqués dans la région de Toulouse aux résultats des appels d’offre lancés pour la ZAC Soleil Levant. Les matériaux mahorais ressemblent à des produits de luxe : +203% pour le grave bitume, +130% pour un enrobé de routes, +148% pour les remblais, +148% pour les bordures de voiries… et la liste pourrait continuer encore longuement. Là encore, plus de concurrence réduirait vraisemblablement l’ardoise. L’enrobé des routes en est la preuve. Il y a trois ans, il revenait à 300€ la tonne avant que l’arrivée d’un nouvel acteur (IBS) ne ramène le prix à 180€ la tonne.
Ces prix font naturellement exploser les coûts d’aménagements avec comme première conséquence la réduction du nombre d’opérations réalisables. Au moment où les besoins en logements et en infrastructures de Mayotte sont très importants, c’est tout le développement du département qui est mis en péril en même temps que sa crédibilité. Le responsable des appels d’offre de la SIM témoigne de l’incrédulité de ses interlocuteurs parisiens lorsqu’il est allé solliciter des subventions pour un gymnase dont le coût était estimé à… 9 millions d’euros ! « Il est destiné aux émirs du Qatar votre gymnase ? » lui a-t-on demandé.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139126
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139126
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139126
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139126
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139126
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139126
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com