Assises nationales de la biodiversité, Mayotte

Reboisement par les champignons : un vieux projet qui permet au CD de recevoir le...

Lors des Assises nationales de la biodiversité qui se tiennent du 7 au 9 octobre à Massy, Raissa Andhum, 3e Vice-Présidente, en charge de l’aménagement et du développement durable, a reçu un des 8 prix nationaux
Le juge Paul Hiernard est accompagnié du greffier qui prend en note le contenu des débats.

Avec le JLD, dans les coulisses de la détention provisoire

Souvent attribuée à tort au procureur, la détention provisoire ou la libération sous contrôle judiciaire sont le fait d'un juge indépendant, le JLD, juge des libertés et de la détention. Créé en 2000, ce poste est devenu un des plus importants dans la protection des libertés individuelles. Nous avons suivi une matinée celui de Mamoudzou, le juge Paul Hiernard.

Les droits de l’enfant, une notion universelle qui reste à promouvoir à Mayotte

La convention internationale des droits de l'enfants est un traité qui rassemble 196 pays autour d'une idée : les moins de 18 ans doivent être protégés. A Mayotte, la CIDE est promue par l'association Haki Za Wanatsa et tous ses partenaires, mais la notion n'est pas facile à faire passer. La journée internationale des droits de l'enfant est l'occasion de communiquer sur le sujet.

Départ de Camille Miansoni « on ne se prépare pas à l’hostilité »

L'audience solennelle qui avait lieu ce jeudi a été un rare mélange d'émotion et d'humour au sein du tribunal judiciaire de Mamoudzou où le procureur Camille Miansoni tirait sa révérence avant son départ effectif à la mi-octobre. Ses trois ans et demi à Mayotte auront marqué le paysage judiciaire.

Non-port du masque, les passagers de taxis verbalisés

Rendu obligatoire par arrêté préfectoral, le port du masque en taxi a fait l'objet d'actions de prévention pendant un mois. La préfecture et la commune de Mamoudzou sont passés à la phase répressive.

Un patrimoine pour « tous ceux qui ont leurs intérêts à Mayotte »

Les 37e journées du patrimoine avaient une saveur particulière ce week-end, en raison de l' actualité mais aussi de la pandémie. Le président Soibahadine s'est fendu d'un discours inclusif, rappelant que le patrimoine et l'histoire de Mayotte sont communs à "tous ceux qui ont leurs intérêts matériels et moraux à Mayotte".

Journées européennes du Patrimoine, « la pandémie ne doit pas nous enfermer »

La petite phrase de Mohamed Sidi a de quoi faire sourire après les semaines de confinement qu'on a connues, mais il faut y voir une invitation à profiter de ces journées du patrimoine, avec un programme réduit mais néanmoins riche tout au long du weekend.

Mtsangamouji : un avant-goût des journées du patrimoine avec l’association Jardin

Un village disparu ou presque, une grotte méconnue, une plage préservée et toutes les richesses du jardin mahorais, c'est ce qu'avait à faire découvrir l'association Jardin de Mtsangamouji ce samedi lors d'une randonnée axée sur le patrimoine de la commune. Un avant-goût convivial à une semaine des journées européennes du patrimoine dont le programme sera détaillé ce mardi.

Le Pôle culturel du CUFR reprend avec un programme ambitieux malgré la crise sanitaire

C'est une "reprise progressive" que promet le pôle culturel du centre universitaire de Mayotte. Une reprise néanmoins riche malgré un contexte difficile en raison...

A Combani, 13 voitures brûlées et la rampe d’eau détruite

Les violences intervillageoises ont atteint un nouveau seuil ces derniers jours entre Combani et Miréréni. Une rampe d'eau a été vandalisée, des voitures brûlées et même des maisons selon les riverains. Excédés, les habitants subissent, s'arment, ou déménagent.

FIL INFO

Faits divers