28.8 C
Mamoudzou
samedi 20 avril 2024
AccueilOcéan IndienSuppression du droit du sol : une annonce qui fait boule de neige...

Suppression du droit du sol : une annonce qui fait boule de neige dans les sondages

Rebondissant sur l’annonce de Gérald Darmanin, les médias Europe 1, CNews et le JDD ont lancé un sondage via l’institut CSA pour évaluer la popularité de la mesure : 73% des Français y sont favorables pour Mayotte. Un score en forme de plébiscite en cas de référendum ?

Ce n’était que dimanche, mais on a déjà l’impression que l’annonce de la suppression de droit du sol qui a fait l’effet d’une bombe sur le tarmac de l’aéroport de Pamandzi, a déjà vécu son bonhomme de chemin. Des plages d’information entière ont été consacrées au sujet avec en filigrane, « et pourquoi pas dans l’Hexagone ? ».

Selon le sondage de l’institut CSA (groupe Havas) pour Europe 1, CNews et le Journal du Dimanche (JDD), 73% des français sont favorables à la suppression du droit du sol à Mayotte. Ils sont plus 90% parmi les sympathisants de droite et du centre à pencher en faveur de cette solution pour stopper l’immigration, et, plus étonnant, également majoritaires à gauche, 53%.

Gérald Darmanin, Emmanuel Macron, Mayotte, droit du sol, droit du sang
De l’aéroport de Mayotte jusqu’à la République française, une annonce qui fait le buzz

Dans cet objectif, pour son projet de révision de la Constitution, le président Macron a le choix entre le référendum ou le passage par le Parlement convoqué en Congrès, comme nous l’avons expliqué où il faut une majorité des trois cinquièmes des parlementaires. Avec un tel score, son cœur et sa raison pencheront-ils vers la consultation du peuple français ? On peut en tout cas l’envisager.

Un score tout aussi incroyable s’affiche sur la question d’étendre le dispositif à la France entière, puisque selon le même sondage, 65% des Français souhaitent voir abroger le droit du sol. Là, le score est beaucoup plus réduit à gauche, 37%, mais quand même 45% chez les électeurs de la France Insoumise et 40% au PS. Et avec une forte scission politique puisqu’ils sont 89% à droite et 68% au Centre à le souhaiter.

Des représentants de partis éloignés de leur base

Un sujet qui divise jusqu’à l’intérieur de chaque camp puisque les représentants de la NUPES avaient aussitôt critiqué cette annonce de Gérald Darmanin, et Emmanuel Bompart, coordinateur de la France Insoumise avait critiqué « on n’a pas besoin de moins de République », alors que ses électeurs sont favorables à une courte majorité à cette évolution constitutionnelle à Mayotte.

Une opinion publique qui semble massivement acquise à cette cause pour Mayotte

Alors que tout le monde reconnait dans cette mesure une proposition de longue date du Rassemblement national, c’est une part du gâteau électoral que vient de lui grignoter la majorité présidentielle.

Pourtant, il y a fort à parier que le timing n’est pas celui que le président de la République avait choisi. A plusieurs reprises pendant sa visite à Mayotte, et déjà depuis le tarmac de l’aéroport, Gérald Darmanin a évoqué une annonce qu’Emmanuel Macron « a choisi de ne pas annoncer lui même ce dimanche, mais m’en a confié la responsabilité ». On peut imaginer que la révision constitutionnelle pour les Outre-mer, adaptée au cas par cas, nous avait-on dit, pouvait comporter cette mesure, mais que la manifestation de ras-le-bol des mahorais en aura précipité l’annonce. Sans forcément imaginer l’adhésion nationale que cela susciterait.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Marine Le Pen plébiscitée à Mayotte, « contre les campagnes de com’ du gouvernement »

0
La présidente du RN à l'Assemblée nationale est certaine de retrouver ici ses thèmes de prédilection, l'insécurité, l'immigration clandestine, quoique peu à peu grignotés par les annonces gouvernementales et européennes. Ses soutiens n'y voient "que de la communication"

L’agenda loisirs du week-end : Un casting de Miss Mayotte, de la lecture pour...

0
Au programme de ce week-end : Casting Miss Mayotte 2024 à la MJC de Mangajou ; Animation « Bébé lecteur » à la médiathèque municipale à Chirongui ; un carnaval à Labattoir avec défilé et diverses animations, de la rando avec les Naturalistes et les sorties tranquilles, une soirée au Zen Eat ; les finales de la Supercoupe communale sport ramadan Football ; sans oublier les séances de cinéma.
JIOI, athlétisme, Mayotte, JO, Baléares

Faute d’infrastructure, nos athlètes vont s’entrainer ailleurs

0
Ils se sont envolés vers Paris ce vendredi puis les Baléares, Ali Soultoini, Kamel Zoubert et Mohamed Ousseni où ils ont rejoint Saïd Soyifidine et Djassim Ahamada
Interreg, Mayotte, Madagascar

Lancement d’une filière de fourrage malgache au profit du bétail mahorais

0
C’est une opération dans le cadre de la gestion par le conseil départemental de l’enveloppe européenne INTERREG VI Canal du 2021-2027 de 10,2 millions d’euros. Pour rappel, il s’agit de développer des actions « gagnant-gagnant »,...
CDC Habitat, Banque des Territoires, SIm, logements, EPFAM, Mayotte, LBU

Inauguration de logements à Dzoumogné, « on aimerait y habiter ! »

0
Malgré les crises, la SIM poursuit son objectif de sortir 500 logements par an. A Dzoumogne, le maire a été proactif sur la sortie de deux programmes de financement de 90 logements au total

Recent Comments