27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilEconomieSignature historique avec l’EPFAM, Acoua entre dans une « nouvelle phase »

Signature historique avec l’EPFAM, Acoua entre dans une « nouvelle phase »

Nous y étions ce matin, au siège de l’Etablissement public foncier et d'aménagement de Mayotte (EPFAM), pour la signature d’une convention entre l’établissement foncier et la Mairie d’Acoua pour le réaménagement de plusieurs secteurs de la commune. L’occasion aussi de rappeler le contexte dans lequel s’est engagé ce travail, ses objectifs et ses ambitions pour l’avenir. 

Acoua, une commune confrontée à de multiples défis, marquée par des catastrophes naturelles

Signature; EPFAM; Acoua; Convention; réaménagement; secteurs; vulnérables
Yves-Michel Daunar et Vincent Duponchel, présentant un outil de modélisation 3D de l’environnement urbain et paysager

Située au nord-ouest de Mayotte, la commune d’Acoua ne compte que près de 5.200 habitants, faisant d’elle la plus petite commune de l’île. Mais c’est aussi ici, que l’on peut observer « une des plus belles baies de Mayotte », commente Yves-Michel Daunar, directeur général de l’EPFAM.

Pourtant, face aux lumières exceptionnelles du lagon, on a du mal à imaginer que cette commune a été le théâtre de plusieurs catastrophes naturelles, comme de forts glissements de terrain, des chutes de blocs rocheux, des secousses sismiques, des dégâts multiples causés par le cyclone Hélène en 2014, jusqu’à de fortes inondations, comme celles de 2021, où des quartiers entiers avaient été emportés par les pluies, rappelle avec émotion Marib Hanaffi, Maire d’Acoua. 

« C’est la commune de France la plus fortement exposée à des risques naturels. Elle est prise en étau entre le lagon et des pentes extrêmement escarpées ! » précise Vincent Duponchel, Directeur aménagement urbain à l’EPFAM.

La main forte de l’établissement foncier pour la résilience d’Acoua 

Pour protéger sa population, la Municipalité d’Acoua s’est tournée vers l’EPFAM, qui a sorti sa carte « DUP » travaux, déclaration d’utilité publique, permettant de réaménager des terrains privés, en expropriant, au nom de l’utilité publique. 

Signature; EPFAM; Acoua; Convention; réaménagement; secteurs; vulnérables
De gauche à droite, Vincent Duponchel, Yves-Michel Daunar, Raynald Vallée, Marib Hanaffi, Abdoul Kamardine, Daniel Abdou, signant la convention

Exproprier pour mettre à l’abri des habitants en situation de vulnérabilité extrême 

« La clé d’entrée de ces projets c’est la résilience », nous confie Vincent Duponchel.  

Les objectifs techniques suivis par l’EPFAM consistent à réaménager des terrains soumis fréquemment à des aléas naturels dangereux. D’un point de vue environnemental, cela consiste également à renaturer des zones inondables et des franges littorales. 

Les moyens déployés sont considérables, allant de la mise à l’abri des habitants de logements situés en zone inondable, à la construction de logements neufs, d’équipements publics « résiliants », des voies de circulation permettant de faciliter les mobilités douces, jusqu’à la renaturation du littoral. 

Mais la question que tout le monde se pose ce matin est « quand vont démarrer ces travaux ? » Vincent Duponchel rappelle que ce projet a nécessité un temps conséquent d’études environnementales, sociales et économiques. Les années 2024 et 2025 vont permettre de finaliser ces études, ainsi que les dossiers règlementaires et fonciers, permettant de débuter les travaux.

Daniel Abdou, 1er Adjoint au Maire en charge de l’aménagement l’affirme : « Cette signature ne clôt pas le projet, elle l’ouvre ! C’est là que tout commence ! » 

Mais à quel prix ? 

Signature; EPFAM; Acoua; Convention; réaménagement; secteurs; vulnérables
Marib Hanaffi, après la signature de la convention de résilience

L’enjeu commun de la Municipalité d’Acoua et de l’établissement foncier est de composer d’une part, avec ces risques naturels, en adaptant d’autre part, le système urbain pour limiter au maximum les impacts humains et matériels. 

Abdoul Kamardine, 1er vice-président du conseil d’administration de l’EPFAM et conseiller départemental de M’tsamboro, l’atteste : « Ce réaménagement n’est pas simple mais le challenge mérite d’être porté. »

Cependant, comme le confirme le Maire d’Acoua, « il faudra déplacer des gens vivant en zone inondable et proposer des relogements ». 

Mais comment ? Dans quels délais ? Et qui pourra en bénéficier ? On connait  bien souvent la réponse, et on s’inquiète du sort de certaines populations qui ne pourront être éligibles à ces logements. 

Mathilde Hangard 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
EPFAM, Mayotte

Quand l’Etablissement Public foncier se mêle d’insertion

0
Une soixantaine d’habitants de Doujani ont participé au Salon de l’Insertion organisé par l’Etablissement Public Foncier et d'Aménagement de Mayotte (EPFAM) et la maîtrise d’œuvre urbaine et sociale MZE Conseil ce jeudi 25 janvier...

L’Agriculture aussi veut sa place dans le projet loi Mayotte

0
Pour ce 3ème jour et ultime volet de sa visite officielle, la présidente de l’Assemblée nationale s’est rendue dans le sud de l’île, direction la commune de Bandrélé afin d’échanger avec les professionnels locaux du secteur agricole, notamment au regard des enjeux et difficultés rencontrés aussi, face aux aspirations de développement de leur filière.

« Garantir l’accès à l’eau pour tous dans ce département »

0
La Présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, s’est rendue dans le nord de l’île jeudi matin afin de comprendre les enjeux et les problèmes liés aux risques d’inondations qui touchent le 101e département français. Elle a assisté ensuite à une distribution d’eau à Tsingoni où elle a pu échanger avec la population et les membres de la mairie.

Appel à projets EPFAM pour acquérir un terrain agricole

0
L’Établissement public foncier et d’aménagement de Mayotte (EPFAM) souhaite attribuer des terrains agricoles dans la commune de Chirongui. À vos dossiers !
EPFAM, AFD, Mayotte

Appui de 50 millions d’euros de l’AFD à l’EPFAM pour plusieurs opérations d’aménagement

0
Si l’Etablissement Public Foncier et d’Aménagement de Mayotte (EPFAM) signe ds partenariats avec les communes comme ce mercredi avec Acoua, les finances doivent suivre. C’est pourquoi son directeur général Yves-Michel Daunar a signé avec...

Recent Comments