27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilorangeCaillassages à Koungou, un bus de soignants pris à partie

Caillassages à Koungou, un bus de soignants pris à partie

Les caillassages dans la zone Koungou-Majikavo Dubaï ont commencé très tôt, vers 5h jusqu’à environ 6 heures ce mardi matin. Et ont été commis avec une rare violence.

Parmi les victimes, des agents de Transdev dont le véhicule a été fortement dégradé, « ils ont été eux-mêmes victimes de violence et ont du s’enfuir », nous explique la gendarmerie qui envoyait une patrouille en renfort.

La veille, les médias recevaient vers 22h un communiqué du réseau Halo (Transdev) de transport scolaire du Département de Mayotte pour informer d’un droit de retrait de certains conducteurs en réponse aux caillassages de lundi matin sur la zone Koungou-Majikavo. Trop tard pour informer raisonnablement les usagers.

Les caillasseurs étaient-ils des scolaires frustrés de ne pas avoir de bus, ou était ce les mêmes qui avaient déjà sévi lundi matin ? « Nous ne le savons pas encore, c’est l’enquête qui le dira », répond la gendarmerie.

Le dispensaire de Kahani a été caillassé à son tour

C’est pendant cette séquence de violence qu’un bus de soignants a été pris à partie et caillassés. Les agents ont été injuriés. « Ils ont déposé plainte au commissariat ». L’ARS Mayotte et la préfecture s’insurgent contre ces « violences physiques, verbales et intimidations » qui constituent une atteinte grave à l’engagement de ces professionnels pour la santé à Mayotte.

De son côté le CHM évoque des conditions de travail et de sécurité des soignants « dégradées », « des menaces de mort ont été proférées à l’encontre de nos agents ». Mais également parce que le Centre médical de référence de Kahani a été caillassé ce lundi soir, deux jours après celui de Dzoumogne.

On apprenait dans l’après-midi qu’une intersyndicale de soignants prévoyait un mouvement de fermeture des Centre médicaux de référence ce mercredi.

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Précisions de l’ARS au sujet du choléra

0
Dans un communiqué envoyé ce mardi 21 décembre, l'Agence Régionale de Santé livre des précisions supplémentaires par rapport à son "Plan de riposte au risque de l'introduction du choléra à Mayotte". Nous apprenons ainsi que...

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.
Mayotte, état d'urgence sécuritaire, Pascal Perri, Comores

Mayotte en vigilance Violette Forte délinquance

0
Appuyée par plusieurs grandes voix, la population voit dans l’état d’urgence sécuritaire la solution pour venir à bout de la délinquance. Il faut dire que ni en 2015 lors de l’état d’urgence sécuritaire pour terrorisme, ni en 2020 pour le Covid, la menace n’avait été aussi sérieuse qu’avec ces bandes cagoulées qui s’en prennent à nos vies

Blocage des routes : La filière avicole mahoraise en grande souffrance

0
Le salon international de l’Agriculture doit se tenir ce week-end à Paris dans un contexte où le monde agricole est en souffrance. Même s’il parait hasardeux de comparer l’agriculture mahoraise à celle de métropole, les éleveurs et les cultivateurs de l’île sont au bord de la rupture du fait des barrages routiers, car c’est toute une chaîne qui se trouve fragilisée et bientôt en péril si rien ne change.
EVASAN, CHM, La Réunion, Mayotte

Difficultés du CHU réunionnais : accusée, Mayotte a pourtant pris sa part

0
Alors que les difficultés du CHU de La Réunion font de nouveau la Une, pointant le coût des Evasan depuis Mayotte, un petit retour historique n’est pas inutile

Recent Comments