27.8 C
Mamoudzou
jeudi 22 février 2024
AccueilorangeRamadan : période de méditation, de partage et de festivités

Ramadan : période de méditation, de partage et de festivités

Le mois saint du Ramadan* a commencé depuis ce vendredi à Mayotte. Dans cette île à grande majorité musulmane, l'ambiance y est toujours très spéciale. Nous avons voulu vous présenter quelques unes des facettes de ce mois. Une famille de Labattoir a notamment accepté de témoigner.

Quelle est la première chose qui vous vient en tête lorsque l’on parle de Ramadan* ? Religion, partage, convivialité, abstinence, jeûne, foi… ? Et bien c’est tout ça en même temps, et c’est cela qui rend ce mois si spécial.

Le partage, une valeur fondamentale

C’est peut-être une, si ce n’est la plus grande valeur prônée par ce mois, dans l’islam : le partage. Parmi les exemples les plus marquants, la prise de repas, qui se fait généralement en communion. Famille, amis se retrouvent. Boto Marie, mère de famille à Labattoir, nous en dit davantage : « C’est un mois saint que j’aime beaucoup pour diverses raisons. La prise de repas en communion est une de ces raisons. Depuis ma plus tendre enfance j’ai grandi dans une ambiance où on se retrouve tous ensemble et où chacun emmène sa petite contribution, que ce soit beredje, mtsolola, touboutoubou* et bien d’autres spécialités locales. L’idée est d’avoir plusieurs variétés de plats, afin que chacun puisse manger ce dont il a envie. On mange sur un tapis à même le sol pour plus de cohésion. Autre chose que j’aime beaucoup, c’est qu’on ne cuisine qu’une fois par jour. Pas besoin de faire à manger le midi, le soir etc. C’est un seul repas. Ça m’allège beaucoup dans mes tâches ! » Conclut-elle en riant. Beaucoup de personnes seront d’accord avec elle, à n’en point douter !

À la rupture du jeûne, les fidèles mangent en famille ou entre amis, l’esprit du partage prime. La prise du repas se fait sur un tapis à même le sol « djavi » pour plus de cohésion.

Une spiritualité accrue

C’est l’occasion ou jamais pour le fidèle de se rapprocher de Dieu. Les invocations et les prières sont accrues. Parmi ces dernières, les taraweeh, des prières surérogatoires* quotidiennes effectuées après la dernière prière obligatoire de « isha ». Saïd, le père de famille du foyer interrogé nous en dit davantage : « Il est important pour chaque musulman d’effectuer les prières du taraweeh après la prière de ‘isha’. Au total, ce sont 20 rakats (unités de prière) répartis en 10 salat (prières) de 2 rakat. Les bienfaits sont très nombreux et la récompense du jeûne est renforcée grâce à ces prières. Elles ne sont pas obligatoires mais sont très recommandées. » D’ailleurs, à Mayotte, après le taraweeh, la plupart des groupes de prière effectuent 3 unités de plus, réparties en 2 salat de 2 rakat et de 1 rakat. Mais il est recommandé d’effectuer ces 3 unités chez soi, avec sa famille.

Les fidèles répondent présents lors des prières. Ici, une prière effectuée à l’ancienne mosquée de vendredi de Labattoir, quartier « Racine »

Les tournois ramadan, têtes d’affiche du divertissement de ce mois

Nous l’avons dit, l’ambiance de ce mois est particulière pour diverses raisons. Les tournois ramadans sont unes de ces raisons là. Handball, Basketball, Football, Futsal… plusieurs sports sont au rendez-vous. À Labattoir, le plateau de Labattoir 1 est particulièrement rempli, notamment pour les matchs de Futsal. Nous avons interrogé un jeune qui y participera pour cette édition 2023. Il nous en dit davantage : « Je vais vous faire simple, pour nous, le tournoi ramadan futsal c’est comme la ligue des champions*. Il y a énormément d’intensité, chacun joue pour la gagne. Personnellement, c’est ma 3e participation après 2017 et 2018, et ceux qui y ont déjà participé savent de quoi je parle, c’est une ambiance incroyable, le public est répond présent en masse. La finale se joue le jour de l’Aïd* et je peux vous dire qu’elle a plus d’engouement qu’une finale de coupe de France régionale, par exemple. Et je pèse mes mots. Venez au plateau de Labattoir 1 chaque soir durant ce mois, vous aurez un petit aperçu. » Le message est passé !

FCPK, une des meilleures équipes du tournoi ramadan futsal à Labattoir, toutes périodes confondues. En arrière plan, le public présent en masse (photo : « Dzaoudzi-Labattoir Labattoir », sur Facebook)

Tous ces éléments ne représentant qu’un petit aperçu. En réalité, ce mois saint regorge de beaucoup d’autres facettes, notamment la charité. Les musulmans, à Mayotte comme ailleurs, fêteront l’Aïd el fitr, pour symboliser la fin du mois de Ramadan. L’apparition de la nouvelle lune, indiquant le début du mois de shawal, déterminera la date de cette dernière. En attendant, nous venons tout juste de commencer, profitez-en ! Bon ramadan à ceux qui le font, « tsoumou ndjéma piyagnou » !

Houmadi Abdallah

*Le Ramadan est un des mois du calendrier musulman. Durant ce dernier, les fidèles effectuent le jeûne, un des 5 piliers de l’islam. Du lever du soleil au coucher du soleil, il est interdit de manger, de boire ou d’avoir des relations sexuelles, entre autres.

*bérédjé mtsolola ou touboutoubou sont des spécialités locales, très appréciées.

*il existe plusieurs catégories de prières dans l’islam. Parmi elles, 2 prédominent : les prières obligatoires et les prières surérogatoires. Les deuxièmes citées sont recommandées et font généralement partie de la sunnah. Elles ne sont pas obligatoires.

*la ligue des champions est considérée comme la meilleure compétition de football à 11, en club. Elle oppose les meilleurs clubs de foot européens.

*l’Aïd el fitr est une des 2 grandes fêtes musulmanes avec l’Aïd el Kebir (aid al adha). La 2e citée est la plus grande, car elle honore les personnes ayant fait le pèlerinage à la Mecque. Mais à Mayotte, c’est l’Aïd el fitr, célébrée pour marquer la fin du ramadan, qui suscite le plus d’engouement.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Grand cadi, islam, Mayotte, mosquées, Ramadan

Prière du Grand cadi pour le territoire à l’approche du Ramadan

0
Consigne pour le jeûne et prévision d'un possible début de Ramandan le 11 mars 2024, de la part de Mahamoudou Hamada Saanda. En raison de l’inobservation du croissant lunaire le samedi 10 février dernier, le...

Faridy Attoumane : Un mahorais dans la ville !

0
À l’image du personnage, prise de fonction discrète mais non moins efficace, début décembre dernier, du nouveau délégué de Mayotte à Paris, Faridy Attoumane. Véritable couteau-suisse affuté à la pierre hexagonalo-mahoraise, il incarne à lui seul les objectivité et vision pratique pour faire noblement rayonner notre insulaire territoire sur le plan national voire européen. Entretien.
Dzaoudzi Labattoir, Said Omar Oili, sénateur, Mayotte

Élu maire de Dzaoudzi Labattoir, Mikidache Houmadi sur les traces de Saïd Omar Oili

0
On pourrait quasiment titrer « c’était écrit », tant l’élection de Mikidache Houmadi à la tête de la mairie de Dzaoudzi Labattoir est l’aboutissement d’un chemin qui le prédestinait à ce poste. Il compte oeuvrer "dans la continuité" de son prédécesseur. L'élection d'un proche de S2O à la tête de l'interco devrait aider

Saïd Omar Oili : « La base de tout, c’est la démographie »

0
Officiellement élu, avec une dominante de 297 voix en sa faveur, pour ce tout premier et nouvel engagement politique, d’une durée mandat de 6 ans, le tout récent sénateur, Saïd Omar Oili, celui que l’on surnomme S2O, nous a accordé une rapide entrevue malgré un emploi du temps déjà bien compact

Des rêves plein les yeux pour ces jeunes footeux grâce à Cosporma !

0
Il faut le dire, le rêve ultime d'un amoureux du ballon rond est de devenir footballeur professionnel, ce n'est pas un secret. Ces dernières semaines, des jeunes (et moins jeunes) venus de l'ensemble du territoire ont essayé d'embrasser leur rêve. En particulier ce mardi et ce mercredi, où des recruteurs de clubs de football professionnels sont venus observer les futures pépites.

Recent Comments