26.8 C
Mamoudzou
vendredi 23 février 2024
AccueilorangeEt la lumière fut, fin du conflit social à EDM

Et la lumière fut, fin du conflit social à EDM

Trois semaines après le début du mouvement social à Electricité de Mayotte, la direction et l’intersyndicale FO-EDM et CGT Mayotte ont signé un accord de fin de conflit jeudi à 17h.

Un dénouement qui semblait depuis vendredi dernier illusoire suite à la rupture des négociations. « Ils voulaient me faire dire que j’allais fermer les yeux sur les poursuites disciplinaires concernant les exactions qui ont été commises », avait alors indiqué Claude Hartmann, directeur général d’EDM.

Le poste HTA BT incendié la semaine dernière

« On a trouvé une formulation »

Une situation impensable au regard des dizaines de microcoupures ayant émaillé le quotidien de la population depuis le 22 décembre, le « sabotage » de la centrale de Longoni ou encore l’incendie du poste HTA/BT de samedi dernier à proximité du poste source de Sada. Des déconvenues auxquelles se sont ajoutées, selon la Mahoraise des Eaux, les coupures liées à la désorganisation de l’approvisionnement en raison des pannes électriques.

Les négociations ayant repris hier, il aura donc fallu deux jours pour dépasser le point d’achoppement et ce, en présence d’un inspecteur du travail ayant facilité les avancées entre les parties prenantes. Contacté par téléphone, le directeur général d’EDM, Claude Hartmann, témoigne : « on a trouvé une formulation qui permet sur les actes graves ayant fait souffrir tous les Mahorais […] de ne pas fermer les yeux. S’il y a des auteurs parfaitement identifiés, je prendrai mes responsabilités ». Il insiste : « Il n’y aura pas d’amnistie générale comme c’était le cas dans le passé ».

EDM, Mayotte
Assurer un retour serein au travail, le nouveau défi de la direction

Assurer un retour au travail de la manière la plus sereine

Le sentiment est certes à la satisfaction du directeur général mais « avec le regret d’en arriver là ». « Un accord d’entreprise peut très bien aboutir sans pour autant qu’il y ait de conflit. En tout cas c’est ce que je souhaite par la suite », fait-il savoir. Est-ce à dire que la signature de cet accord permettra un retour au calme ? « On est en train de travailler pour que les grévistes et les non-grévistes retrouvent eux aussi le chemin du dialogue », souligne-t-il. Les trois semaines de conflit ont pu laisser des traces. « Il y a eu deux ‘clans’, celui qui tenaient le piquet de grève et l’autre qui à l’intérieur des usines et du siège ont cherché à protéger ces installations », constate Claude Hartmann qui conclut, « nous n’avions pas le même métier pendant ces trois semaines, maintenant il faut le retrouver ».

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Soliha et EDM au secours de la précarité énergétique !

0
Soliha, association d’aide à l’habitat solidaire et EDM ont uni leurs forces ce jeudi 23 novembre pour tenir un stand informatif à propos de la précarité énergétique sur la Place de la République. Les informations ne portaient pas tant sur la question des aides financières en soi que sur les techniques de rénovation des maisons afin d’économiser de l’énergie.

De décharge à centrale photovoltaïque : le site de Hamaha retrouve une seconde jeunesse...

0
La centrale photovoltaïque de Hamaha a été inaugurée ce mardi 21 novembre sur le site de l’ancienne décharge. Créée par la société Akuo, producteur et développeur indépendant d’énergie renouvelable à travers le monde, cette centrale sera mise en service le 1er décembre et permettra de fournir de l’électricité via EDM à 1700 Mahorais. Un pas de plus vers la transition énergétique de l’île aux parfums !
Sécurité civile, Mayotte, ForMISC, eau, écoles, EDM

Le durcissement des coupures engendre des tensions sur le stockage de l’eau

0
L’étau se resserre : le durcissement du temps de coupure passant de 48 à 54 h tous les trois jours depuis ce mercredi met à mal les capacités de stockage de tous les établissements qui doivent rajouter des cuves aux cuves. La Sécurité civile arrive alors en dépannage, et se prépare à alimenter les sites stratégiques de Petite Terre comme la centrale EDM
EDM, Mayotte, électricité

Blackout électrique : un câble sous-marin entre Petite et Grande Terre fautif

0
En plus des coupures d'eau, l'électricité s'est invitée à la crise ce mercredi. La réalimentation s'est faite dans les deux à trois heures environ en fonction des zones
EDM, Mayotte

EDM à la rencontre de ses clients

0
Après une première édition "très satisfaisante" de la Semaine de la Relation Client en novembre 2022, où ont été accueillis 100 clients au siège de Kaweni, Electricité de Mayotte réitère en misant sur la...

Recent Comments