30.8 C
Mamoudzou
samedi 13 avril 2024
AccueilorangeLe courant passe mal entre les syndicats et la direction d’EDM

Le courant passe mal entre les syndicats et la direction d’EDM

A l’initiative de deux syndicats, la CGT et FO, certains salariés d’EDM seront en grève ce jeudi afin d’avoir des salaires et des statuts à la hauteur de ceux existants en métropole et pour lesquels les accords de branche ont permis d’améliorer les conditions de vie.

A la suite de la réunion qui s’est déroulée mardi entre la direction et les syndicats de la CGT et de Force Ouvrière, les salariés d’EDM ont décidé de reporter leur mouvement de grève à jeudi et non pas à mercredi comme cela était prévu initialement. Comme l’indique Salim Nahouda du syndicat de la CGT, « Nous avons eu une réunion avec la direction mardi après-midi, mais cela n’a rien donné. Après consultation des salariés en Assemblée générale nous avons décidé de reporter la grève à jeudi », explique le leader syndical.

La CGT revendique une hausse des salaires et l’absence de discriminations

De la friture sur la ligne entre les interlocuteurs

Les négociations salariales ainsi que le statut de certains personnels de l’entreprise semblent être au cœur des préoccupations actuelles. « Nous sommes des professionnels au même titre que les salariés d’EDF, explique Salim Nahouda. Au niveau national il y a eu des mouvements qui ont permis des avancées pour faire face à l’inflation notamment. Nous souhaitons ainsi un rattrapage des rémunérations. Nous avons demandé d’avoir +4,6% hors accord national mais cela nous a été refusé par la direction », complète le syndicaliste.

Pour la direction d’EDM, le son de cloche est tout autre. « Cela fait un mois que nous discutons avec les syndicats, indique Claude Hartmann, président du directoire d’EDM et Directeur général. Les négociations salariales sont compliquées cette année… Après une hausse des salaires de 5,7% en 2022, il est prévu une hausse de 7,8% en 2023. Cela fait deux années avec des hausses de salaires exceptionnelles. Je pense que c’est une offre intéressante et bienveillante, d’autant plus qu’il y a une clause de revoyure pour les compensations dues notamment à la montée de l’inflation ».

Des discriminations au sein d’EDM ?

Un bras de fer s’est engagé entre la direction et les syndicats

Ce que remettent en cause également les syndicats CGT et FO est l’absence de promotion des cadres mahorais. « Nous constatons malheureusement qu’il n’y a pas d’évolution sociale pour les cadres locaux de l’entreprise. La direction va chercher des compétences à l’extérieur alors que nous avons ce qu’il faut au sein même d’EDM. De plus, de nombreux futurs retraités de métropole viennent à Mayotte pour terminer leur carrière, privant ainsi nos cadres des postes à responsabilités. Il n’y a alors pas de perspectives d’évolution pour eux, ils sont bloqués, craquent et quittent l’entreprise. Nous refusons ainsi toute discrimination et nous nous battrons pour la promotion des cadres mahorais dans cette entreprise », argue le représentant de la CGT.

La direction d’EDM, quant à elle, conteste cette version. « La réalité c’est que l’on a gagné du pouvoir d’achat depuis des années et on en gagne tous les ans. EDM tire vers le haut le paysage mahorais et son personnel. Certains syndicats cherchent par tous les moyens à créer des tensions notamment sur les salaires, la discrimination raciale ou encore la maintenance. Quoiqu’il arrive la direction s’emploiera à fournir de l’électricité aux mahorais ». Nul doute que les prochaines réunions entre les syndicats et la direction risquent d’être électriques.

Benoît Jaëglé

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Solidaires, Mayotte, CGT, FSU,

Visite d’E. Borne : plusieurs revendications syndicales  

0
A quelques heures de l’arrivée de la Première ministre, plusieurs voix syndicales s’élèvent portant des revendications, parfois contraire à celles des parlementaires et des collectifs. Pour le Medef, il faut avant tout solutionner la...

Soliha et EDM au secours de la précarité énergétique !

0
Soliha, association d’aide à l’habitat solidaire et EDM ont uni leurs forces ce jeudi 23 novembre pour tenir un stand informatif à propos de la précarité énergétique sur la Place de la République. Les informations ne portaient pas tant sur la question des aides financières en soi que sur les techniques de rénovation des maisons afin d’économiser de l’énergie.

De décharge à centrale photovoltaïque : le site de Hamaha retrouve une seconde jeunesse...

0
La centrale photovoltaïque de Hamaha a été inaugurée ce mardi 21 novembre sur le site de l’ancienne décharge. Créée par la société Akuo, producteur et développeur indépendant d’énergie renouvelable à travers le monde, cette centrale sera mise en service le 1er décembre et permettra de fournir de l’électricité via EDM à 1700 Mahorais. Un pas de plus vers la transition énergétique de l’île aux parfums !
Solidaires, Mayotte, CGT, FSU,

Reprise de la mobilisation sur l’indexation des salaires ce 2 novembre

0
Ce fut un mot d'ordre de nombreuses mobilisations : l'obtention de la sur-rémunération de 40% pour les fonctionnaires avait été acquise de haute lutte en 2013, avec la garantie d'une "clause de revoyure". C'est désormais un "réajustement par le haut" que demande une intersyndicale qui souhaite un alignement sur les 53% réunionnais
Sécurité civile, Mayotte, ForMISC, eau, écoles, EDM

Le durcissement des coupures engendre des tensions sur le stockage de l’eau

0
L’étau se resserre : le durcissement du temps de coupure passant de 48 à 54 h tous les trois jours depuis ce mercredi met à mal les capacités de stockage de tous les établissements qui doivent rajouter des cuves aux cuves. La Sécurité civile arrive alors en dépannage, et se prépare à alimenter les sites stratégiques de Petite Terre comme la centrale EDM

Recent Comments