26.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueilNon classéLes derniers aménagements aux abords du pont provisoire de Dzoumogné

Les derniers aménagements aux abords du pont provisoire de Dzoumogné

Suite à la mise en service, le 17 octobre dernier, du viaduc métallique démontable permettant le rétablissement de la circulation sur la RN1 à l’entrée de Dzoumogné, la préfecture annonce que « les phases de travaux qui ont suivi ont permis de remettre les terrains en état conformément à leur destination d’origine ».

Le lit du cours d’eau a été reconstitué après la suppression des « deux passages à gué ». Le centre d’exploitation de la DEAL, ayant accueilli les installations de chantier « a également été réhabilité », note la préfecture. Par ailleurs, une passerelle piétonnière est venue compléter l’infrastructure « afin d’ouvrir aux usagers un cheminement dédié ce qui n’était pas le cas à l’origine », informe l’institution.

Les feux définitifs sont d’ores et déjà installés et seront prochainement opérationnels © Préfecture de Mayotte

Des feux « intelligents » bientôt en service

Afin d’assurer sa mise en service, des aménagements particuliers ont dû être mis en place pour « sécuriser ce nouveau passage et faire le lien entre les deux rives du cours d’eau ». D’autres protections, telles que des « éléments de barrières » seront mises en place avant le 23 décembre prochain mais « ces travaux ne provoqueront pas de gêne à la circulation », informe la préfecture. Des feux provisoires ont également été mis en service afin de « réguler le trafic en fonction des flux pendulaires constatées au fil de la journée ». Ces derniers « seront remplacés avant la fin du mois », note la préfecture, par des feux définitifs « intelligents ». Déjà installés, ils ne leur manquent pour l’instant que le raccordement au réseau électrique.

L’ouvrage d’art définitif à l’horizon 2025

Vue aérienne du giratoire Sud, © Préfecture de Mayotte

Les travaux de la déviation de Dzoumogné se poursuivent, le giratoire sud « sera achevé et mis en service en tout début d’année 2023 », annonce la préfecture. A l’échéance de la mise en service de la déviation et du nouveau pont définitif, « le pont provisoire d’urgence sera entièrement démonté ainsi que les anciens ouvrages ». Le site accueillera la construction d’un nouvel ouvrage d’art doté de deux voies de circulation et d’un cheminement piéton. Si le déplacement des réseaux sera réalisé courant 2024, les études sont déjà en cours et, annonce la préfecture, les « travaux du nouveau pont devraient débuter début 2025 pour une mise en service dans l’année ».

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Safina Soula : « Si nous ne levons pas les barrages, nous courrons le...

0
Les Forces Vives « initiales », menées par Safina Soula, ont organisé une conférence de presse ce jeudi 22 février afin de réaffirmer la nécessité de lever les barrages pour pouvoir continuer les négociations avec le gouvernement. Les points de dissension avec le mouvement qui continue à paralyser l’île y ont été largement abordés.
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

Recent Comments