26.8 C
Mamoudzou
vendredi 3 février 2023
AccueilEconomieNouvelle estimation à la hausse du petit PIB 2020 de Mayotte

Nouvelle estimation à la hausse du petit PIB 2020 de Mayotte

Dans l’évaluation de notre croissance, nous avons un décalage d’un an par rapport aux autres DOM. Ce que l’INSEE justifie après avoir transmis une nouvelle estimation de notre PIB le plus faible de France, et dont la croissance liée au secteur public est absorbée par la croissance démographique.

C’est la richesse d’un territoire qui est évaluée lors de la publication annuelle du Produit Intérieur Brut (PIB). C’est pourquoi obtenir en 2022 la lecture de celui de 2020 reste toujours frustrant et décalé au niveau de la mise en place des politiques publiques. En effet, la richesse du territoire vient de plusieurs sources différentes et appuyer sur l’une plutôt que l’autre permet de dynamiser l’économie.

Alors qu’en métropole on voit défiler les trimestres évaluant le PIB 2022, si les Outre-mer sont moins bien lotis, les DOM ont tous leur PIB 2021. Il se monte par exemple à 4,6 milliards d’euros en Guyane. Quasiment deux fois plus élevé qu’à Mayotte où la dernière estimation de l’INSEE le donne à 2,7 milliards d’euros.

Nous avons interrogé la direction régionale de l’INSEE sur ce décalage de publication à Mayotte, et à lire la réponse, il va falloir attendre encore un peu avant que ça se régule : « Ce qui empêche de faire un compte rapide sur l’année précédente à Mayotte, c’est l’absence à ce stade de sources d’informations statistiques telles que les rémunérations salariales, la Déclaration Sociale Nominative n’étant en vigueur à Mayotte que depuis janvier 2022. »

Nous avions eu une première évaluation du PIB 2020 en mars 2022, il a été revu à la hausse, le portant à 2,7 milliards d’euros, soit +4,1% de croissance sur 2019. Mais du fait de la forte croissance démographique, il faut partager la richesse avec davantage de monde, « le PIB par habitant ne progresse que de 0,5 % en valeur et atteint 9.900 euros en 2020. Il reste très éloigné du niveau national, qui est 3,5 fois plus élevé », nous dit l’INSEE.

départementales, Mayotte
Les administrations publiques portent encore la croissance par la masse salariale

Les outils nationaux dopent la croissance

2020, année COVID, synonymes des premiers confinements, donc pas représentative. Par qui et par quoi est portée notre croissance de 4,1% en cette année qui avait tout pour être atone ? D’ailleurs, sur le plan national, l’activité chute de 5,5% et dans les autres Outre-mer, de -1,3% à -3,7% dans les autres Outre-mer.

Tout d’abord, Mayotte conserve le plus faible PIB par habitant de France. Ensuite, en mai 2020 est enfin mis en place le statut de micro-entrepreneur à Mayotte, territoire le plus dynamique de France en créations d’entreprise, « elle battent d’ailleurs un record cette année là avec 1.353 créées sur l’année, soit +33% de plus que lors du précédent point haut de 2019 ».

Premier facteur de croissance, le poids important des administrations publiques à Mayotte, qui ont moins pâti de la crise sanitaire que le privé, puisque leur consommation a permis d’amortir l’impact de la crise sanitaire, « elle contribue pour 3 points à la hausse du PIB », portée par la hausse des rémunérations des agents publics, +6%, « tant dans les collectivités territoriales que dans la santé. » Dans ce dernier secteur, les rémunérations sont en effet tirées vers le haut par des revalorisations salariales et par le surcroît d’activité en matière de soins liés à la pandémie.

Le bas de laine en relais de la consommation

Contribution des principales composantes au PIB 2020

Le deuxième facteur de croissance est lié aux économies que nous avons faites sur les importations qui se sont contractées de 6,5% du fait de la crise sanitaire.
Le secteur privé en revanche est davantage affecté par les restrictions sanitaires en 2020, la production des entreprises n’augmente que de 1%.

Grâce au dispositif d’activité partielle du gouvernement pendant cette période, le revenu des ménages continue à croitre de 4,2%, mais ramené à une population en forte croissance, le pouvoir d’achat individuel n’augmente que de 0,2% en moyenne.

Malgré une croissance démographique dynamique et une inflation contenue (+ 0,4 % en moyenne sur un an), la consommation finale des ménages résidents à Mayotte n’augmente que de 3 % en 2020, à un rythme moins rapide que celui de la population. Elle est en effet pénalisée par les mesures restrictives mises en place pour endiguer l’épidémie de Covid-19, telles que la fermeture des commerces non essentiels durant le confinement au 2e trimestre. Les revenus en hausse de 4,2% peu consommés font bondir l’épargne des ménages en 2020.

A noter que ce PIB de 2,7 milliards d’euros reste encore provisoire, « les estimations pourront faire l’objet d’une révision lorsque la totalité des données de l’année seront connues », nous précise l’INSEE.

Anne Perzo-Lafond

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Halo, Mayotte, Transdev

Perturbation du ramassage scolaire en raison de caillassages de bus dans le Nord

0
Le Réseau Halo informe l’ensemble des usagers, qu’en raison des dégâts occasionnés suite à 8 caillassages de véhicules du réseau Halo ce jour dans la zone Nord, les services de la zone Nord seront...
PAF, Shikandra, LIC, Mayotte

Lutte contre l’immigration clandestine : plus de 25.000 reconduites à la frontière en 2022

0
La préfecture vient de livrer les chiffres de la lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte, autrement appelée opération Shikandra, sur l’année 2022. Après deux ans d’activité perturbée par la crise sanitaire et ses confinements, c’est un retour à une année presque normale. Qu’il faudra donc aussi comparer avec 2019, année d’avant Covid
Olivier Dussop, Mansour Kamardine, Mayotte, ASPA, retraites

L’oreille tendue du ministre Dussopt au combat de Mayotte pour ses maigres retraites

0
Notre département n’est pas concerné par la réforme en cours sur les retraites, a annoncé le ministre du Travail, et pour cause, les pensions versées ne permettent pas à un retraité de survivre. Nous avons décortiqué les montants donnés ces derniers jours par les intervenants sur les retraites et les allocations versées à Mayotte

Mayotte se doit d’être à la pointe de la transition énergétique et du développement...

0
Le secrétariat de la Commission européenne en charge de promouvoir la transition énergétique dans les îles européennes « Clean Energy for EU Islands Secretariat » est était ce mercredi à Mayotte afin de promouvoir la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sur le territoire.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda : « Être maire de Chirongui sur cette mandature, c’est compliqué !...

0
A l’occasion de ses vœux, le maire de Chirongui fait un point sur l’état de sa commune dont il n’a hérité que depuis quelques mois, après les scandales qui avait éclaboussé le maire sorti des urnes en mai 2020. Les chantiers sont nombreux, du contournement de la commune, aux écoles

Recent Comments