27.8 C
Mamoudzou
lundi 26 février 2024
AccueilorangeCérémonies du 11 novembre : passation de témoin à la jeunesse

Cérémonies du 11 novembre : passation de témoin à la jeunesse

C'est une cérémonie émouvante qu'a présidée le préfet Thierry Suquet pour cette journée nationale de commémoration de la victoire de 1918, de la paix et d'hommage à tous les morts pour la France, en présence des autorités civiles, militaires et des anciens combattants.

« 11 novembre 1918, il est 11 heures : c’est l’Armistice. Pour des millions de soldats venus du monde entier, c’est la fin de quatre terribles années de combat. Le soulagement est immense ». C’est le début du message conjoint de Sébastien Lecornu, ministre des Armées et de Patricia Miralles, secrétaire d’Etat chargée des Anciens combattants et de la Mémoire, lu par le Thierry Suquet dans le cadre du 104e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. Il nous replonge un instant dans l’horreur de la Grande Guerre, « Ceux qui sont revenus des combats racontent la puanteur des tranchées et le fracas des obus. Ils expliquent la peur avant les charges, le courage qu’il faut pour sortir des abris et donner l’assaut aux lignes ennemies sous la mitraille. Ils disent l’horreur du spectacle de leurs frères d’armes qui tombent à leurs côtés. »
La cérémonie présidée par le préfet en présence du président du Département et des représentants des forces armées

 

Tout en saluant « les soldats venus d’Afrique, du Pacifique, des Amériques et d’Asie, de ces soldats alliés venus verser leur sang pour la France, et défendre avec nous la liberté sur une terre qu’ils ne connaissaient pourtant pas », les ministres invitent la jeunesse à garder se souvenir, « à raviver la flamme de la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, pour notre liberté. »

Des élèves impliqués
Justement, les élèves des classes de défense et de sécurité globale des collèges de Labattoir et de Dembéni, ainsi que la classe citoyenne cadets de K2 et les Cadets citoyens de la gendarmerie de Mayotte, étaient présent. Quatre élèves ont accompagné les autorités lors des dépôts de gerbe aux monuments aux morts et ont ensuite interprété la Marseillaise avec leurs camarades.

Une élève de la classe défense de Dembeni a lu une lettre d’un poilu de la Premiere Guerre mondiale, une autre élève de la classe défense de Labattoir lui succédait avec le poème d’Arthur Rimbaud « Le dormeur du val », qui se conclut par « Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine, Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit ». Un moment émouvant, Thierry Suquet est allé à leur rencontre, pour échanger quelques mots avec eux et les remercier de leur présence.

Quatre décorations ont été remises
A l’occasion de cette journée, 4 militaires ont été décorés : la médaille militaire été remise au Major Corne de la gendarmerie par le général Olivier Capelle, commandant de la Gendarmerie de Mayotte, et à l’Adjudant-chef Niukili de la Légion Étrangère de Mayotte, par l’ingénieur en chef de 1ère classe Didier Nogues, Directeur des infrastructures de la défense de Saint-Denis la Réunion, la médaille d’honneur de l’engagement ultra-marin, échelon bronze, a été remise au Caporal-chef Mauborgne et au Caporal-chef Attoumani, par le colonel Guillaume Larabi, chef de corps au Régiment du Service Militaire Adapté de Mayotte (RSMA-M).
Une année spéciale de commémoration alors que l’Europe est impliquée au moins diplomatiquement dans la résolution du conflit russo-ukrainien, « la guerre est de retour sur notre continent », conclut le message ministériel.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments