29.8 C
Mamoudzou
jeudi 1 décembre 2022
AccueiljusticeAssises : Une affaire de meurtre au pied de biche jugée jusqu’à...

Assises : Une affaire de meurtre au pied de biche jugée jusqu’à mardi

Ce lundi s’est ouvert le premier du jour procès concernant le meurtre d’un gardien de la PMI de Bandrélé survenu en novembre 2019. Sur le banc des accusés, l’unique prévenu, alors âgé de 20 ans au moment des faits, est également mis en examen pour tentative de vol avec arme. 

La 7e session d’assises de l’année s’est ouverte ce lundi matin avec deux jours de procès concernant une affaire de « meurtre précédé, accompagné ou suivi d’un autre crime » ainsi que pour une « tentative de vol avec arme ».

Un pied de biche à l’origine de la mort

Dans la nuit du 15 au 16 novembre 2019, le prévenu s’est introduit dans les locaux de la Protection maternelle et infantile (PMI) de Dzoumogné afin de pouvoir voler du matériel informatique. Muni d’un pied de biche de couleur orange d’une longueur de 52 cm, l’homme pénètre dans le bâtiment depuis la fenêtre donnant sur la route principale, cette dernière étant mal fermée. Présent sur les lieux, le gardien ensommeillé aurait tenté d’arrêter l’intrus, en vain.

La fin du procès est attendue ce mardi 17 octobre

Le prévenu aurait alors porté plusieurs coups avec « l’arrache clou » entraînant cinq plaies du cuir chevelu chez la victime, dont une de près de 7 cm sur le dessus du crâne. L’expert au moment de sa déposition notait qu’au regard « des lésions occasionnées, l’arme a dû être utilisée avec une grande force », des projections de sang étant également visibles sur deux des murs de la pièce, où sont survenues les impacts de l’arme, ainsi que sur divers objets présents à l’intérieur.

Un acte de violence inouïe sous emprise de l’alcool

La victime, un père de famille ayant six enfants, succombera selon l’autopsie suite à un traumatisme crânien sévère. Le prévenu pour sa part, âgé de 20 ans alors l’aîné d’une fratrie de neuf enfants au moment des faits, justifiera l’idée de cambrioler la PMI « au moment où [il] picolait », relate l’ordonnance de mise en accusation (OMA) ; l’homme ayant consommé avant de passer à l’acte la moitié d’une bouteille de whisky. L’oncle du prévenu, au moment de sa déposition, a noté que son neveu « consommait quotidiennement de l’alcool », un comportement selon l’expert psychiatre en lien avec une forme de régulation des tensions du jeune homme liées, entre autres, à son parcours de vie traumatique ainsi qu’à son insécurité identitaire. Le tribunal a jusqu’à mardi pour juger l’affaire.

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Chimique, Mayotte

Assises : 25 ans de prison pour le meurtrier au parpaing

0
Après deux jours de procès dans la salle d'audience de la Chambre d'appel, le tribunal judiciaire de Mamoudzou a reconnu coupable le prévenu pour le fait de meurtre pour lequel il était accusé. En...

Assises : Jugement d’un meurtre à coups de parpaing de 18 kilos

0
Le premier procès de la session des assises du mois de novembre et décembre s’est ouvert lundi. Lors des deux jours d’audience, le tribunal aura à déterminer les raisons ayant conduit le prévenu à asséner de multiples coups de parpaing mortels sur le crâne de la victime.

Assises : « On a des lâches devant vous, incapables d’assumer les faits »

0
Vendredi s’est ouvert le troisième et dernier jour du procès impliquant 5 individus pour une succession de faits de vol avec arme, enlèvement, détention, séquestration, arrestation sans libération volontaire survenus à Dembéni et Kani-Kéli en 2018. Les peines prononcées vont de huit à treize années de prison.

Assises : « Ils ont récupéré mes lacets des chaussures pour m’attacher les mains...

0
Mercredi s’est ouvert le procès, pour trois jours, de six prévenus jugés pour une succession de faits de vol en bande organisée avec arme, enlèvement, détention, séquestration, arrestation sans libération volontaire à Dembéni et Kani-Kéli survenus en 2018.

Assises : « Une dizaine de coups de couteau et on me dit qu’il...

0
Ce jeudi marquait le quatrième et dernier jour du procès de la tentative d’assassinat du dénommé Pilou dans un bus scolaire en mai 2016. Une journée dédiée aux plaidoiries et au réquisitoire de l’avocat général.

Recent Comments