30.8 C
Mamoudzou
samedi 13 avril 2024
AccueilorangeL’Aide Sociale à l’Enfance met à l’honneur les étudiants ayant réussi leurs...

L’Aide Sociale à l’Enfance met à l’honneur les étudiants ayant réussi leurs examens de fin d’année

La Maison des Jeunes de M’gombani n’a cessé de résonner des applaudissements et des félicitations tout au long de cette matinée placée sous le signe de la réussite. « Une réussite collective », s’est d’ailleurs félicité Madi Moussa Vélou, 7e vice-président chargé des Solidarités, Action Sociale et Santé, au regard de ces 80 jeunes ayant réussi leurs examens de fin d’année, qu’il s’agisse du brevet des collèges, du baccalauréat, du certificat d’aptitude professionnelle ou encore du brevet de technicien supérieur. Tous ont été suivis et accompagnés par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Une cérémonie qui a fait salle comble à la MJC de M’gombani

« Nous nous sommes rendus compte que bien souvent l’ASE était perçu négativement. Nous avons voulu faire cette cérémonie pour montrer qu’il y a des jeunes qui veulent s’en sortir », informe Abdou-Lihariti Antoissi, directeur de la protection de l’enfance. Une vision confirmée par le discours de Madi Moussa Vélou : « l’ASE a mauvaise presse à Mayotte tout comme sa jeunesse, or cette jeunesse est son avenir ». Il ne manquera pas de souligner que le « territoire a besoin de vous après vos études ».

Une matinée pour mettre en lumière la jeunesse

Battre en brèche les préjugés, révéler la réalité du travail menée par les professionnels et les associations, tel était donc l’objectif de cette cérémonie, la première de ce genre organisée par le Conseil départemental. « L’institution a tenu à vous honorer ce jour. Le travail, l’entraide et le respect sont indispensables à la réussite. Ayez confiance en vous et restez humble », a poursuivi le vice-président.

Le 7e vice-président lors de son discours

« Les gens ont tendance à considérer que nous sommes ignares parce que nous sommes en famille d’accueil, mais non, on peut réussir. C’est notre objectif même si c’est parfois compliqué, il faut faire l’effort », témoigne un des étudiants, micro en main sur l’estrade, avant de conclure « j’ai eu mention très bien au bac, dites-vous que vous pouvez faire mieux ». L’émotion est vive dans l’assistance, l’énergie déployée et la volonté semblent inébranlables à l’instar de cette jeune étudiante qui entend « réussir pour rendre fiers mes parents » en devenant agent territorial spécialisé des écoles maternelles.

« Il faut leurs ouvrir les portes »

« Comme j’aime à le dire, les jeunes doivent pouvoir rêver de prendre ma place », illustre Madi Moussa Vélou, avant de poursuivre « c’est à leur portée. On est dans un département français, on a des structures pour accompagner cette jeunesse ». Néanmoins, les écueils administratifs peuvent surgir à tout moment, notamment pour ceux n’ayant pas la nationalité française. Les rêves jusqu’alors accessibles d’insertion dans la société s’évanouissent dans un mirage, laissant alors la place à l’aridité de l’amertume.

De nombreuses animations ont été proposées au cours de cette matinée

Une situation qui est loin d’être anodine et qui fait réagir le vice-président, « des jeunes qui ont leur baccalauréat avec mention, il faut leur ouvrir les portes. Je serai aux côtés de ceux qui veulent poursuivre ». L’ambition affichée est la même du côté de la direction de la protection de l’enfance. Son directeur le souligne, « ceux que nous prenons en charge avec la préfecture dans le cadre du Plan pauvreté, il y a cet objectif de faciliter l’insertion en évitant les ‘sorties sèches’, c’est-à-dire sans accompagnement ». L’engagement des professionnels et du milieu associatif est un impératif pour que la « jeunesse de Mayotte puisse briller ».

Pierre Mouysset

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Vote, budget, conseil, départemental, assemblée

Conseil départemental : vote d’un « budget fragile » pour 2024, d’après Zamimou Ahamadi 

0
Le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousséni, et l’ensemble de l’Assemblée départementale étaient réunis ce mardi au sein de  l’hémicycle Younoussa Bamana afin de voter le budget 2024 du Conseil départemental

Mineurs délinquants : « Aucun moyen supplémentaire n’a été annoncé pour la PJJ »,...

0
En ces temps de grande demande sécuritaire de la population, plusieurs mesures visent à réduire la délinquance sur le territoire avec un Wuambudhu 2. Pas un mot toutefois sur le devenir des mineurs délinquants pourtant largement impliqués. Le point avec Alexandre Genolhac, délégué syndical de la CGT et éducateur au sein de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Mayotte
CD, DTEE, eau, Mayotte

Lutte contre les captages en rivière : le conseil départemental se jette à l’eau

0
A l’instar des services de l’Etat, le conseil départemental a décidé de mener des opérations de destruction de barrages installés sur les cours d’eau dont il a la gestion. La grande première a eu lieu ce mercredi sur une petite rivière de Mroni Popo à Acoua.
Elisabeth Borne, Mayotte, ODPE, ASE, PMI, Philippe Vigier

Soulagé de plus de 100 millions d’euros sur le social le CD va se...

0
La convention de compensation de l’Etat sur la protection de l’enfance signée en 2016 n’avait pas été réactualisée malgré le flux migratoire exponentiel. Elle était arrivée à épuisement en 2022, plongeant le conseil départemental dans le rouge, alors que le nombre de mineurs à mettre au vert s’accroit et que 90% des prises en charge en PMI sont des non-assurés sociaux. Cette déficience de l'Etat était pointée dans un rapport interministériel et par la CRC
Grossesses précoces, PMI, ASE, Mayotte, Séline Soula, Mamans mineures, LVA, CRIP

« Mamans mineures » : la grossesse de tous les risques

0
Lors d’un de nos reportages sur les grossesses précoces, une maman récemment arrivée de métropole en famille nous avait confié, « j’ai prévenu mes deux grands garçons que s’ils avaient une relation sexuelle débouchant sur...

Recent Comments