24.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 juillet 2022
AccueilEducationUne quatrième classe défense voit le jour au lycée de Sada en...

Une quatrième classe défense voit le jour au lycée de Sada en partenariat avec la gendarmerie

Le recteur de l’Académie de Mayotte Gilles Halbout, le Commandant de la gendarmerie de Mayotte, le général Olivier Capelle, ainsi que le représentant de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), Eric Bellais, ont signé une convention ce mercredi au lycée de Sada  pour le déploiement d’une nouvelle classe défense à la rentrée prochaine au sein de l’établissement scolaire.

« Nous avons eu le plaisir de signer une nouvelle convention classe défense avec la Gendarmerie nationale et avec l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale », s’est félicité le recteur de l’Académie de Mayotte. « Trois classes de trois établissements différents sont déjà conventionnées respectivement avec la Légion étrangère, la Marine nationale et la Police nationale. Il s’agit à chaque fois d’un trinôme académique avec les ministère de l’Education Nationale, de l’IHEDN, et du ministère des Forces Armées, voire le ministère de l’Intérieur », détaille Eric Bellais, représentant de l’IHEDN.

Une convention signée avec le rectorat, la gendarmerie et l’IHEDN

« Valoriser l’engagement citoyen des jeunes »

Opérationnelle à la rentrée académique 2022-2023, cette convention concerne «  la classe de terminale liée aux métiers de la sécurité », précise Eric Bellais. Cette opportunité fait assurément de Sada un lycée vecteur d’excellence scolaire et universitaire. Le dispositif de classe défense s’étoffe donc et vient compléter ceux déjà existant, « qu’il s’agisse des cadets citoyens, des élèves pairs avec un encadrement par la gendarmerie ou encore le Service national universel, toutes ces actions visent à valoriser l’engagement citoyen des jeunes », détaille Gilles Halbout.

Identifier de futurs candidats pour intégrer la gendarmerie

Quelle sera la plus-value proposée aux élèves de cette classe de terminale de Sada ? Pour

La classe de terminale qui bénéficiera de cette convention

le général Olivier Capelle, l’objectif est clair, « identifier des candidats qui seraient intéressés par les métiers de la gendarmerie, voir comment ils évoluent ainsi que leurs inculquer quelques fondamentaux de l’exercice de notre métier ». En définitive « leur mettre le pied à l’étrier en vue d’intégrer potentiellement la classe préparatoire intégrée de Mayotte adossée au Régiment du Service militaire adapté ».

Transmettre un savoir-faire et un savoir-être

Concrètement, lors de la rentrée prochaine, les élèves de la classe défense vont pouvoir bénéficier d’une intervention de la gendarmerie « au travers de plusieurs modules », la gendarmerie participant « à une partie de l’instruction académique liée au civisme et dans le cadre de la présentation des règles juridiques qui régissent notre société », abonde le général. Par ailleurs, grâce à une approche citoyenne et républicaine des enjeux de la défense au sens large, le représentant de l’IHEDN ne manque pas de préciser que « ces jeunes vont être des ambassadeurs auprès de la jeunesse de l’esprit de défense ». Une convention aux synergies prometteuses.

Pierre Mouysset

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conférence sur le thème de l’accompagnement des orphelins à Mayotte organisée...

139533
Ce dimanche, l’association DYAMA, Maison des orphelins de Mayotte organise à Mronabéja, en partenariat avec le Conseil Cadial et la Fédération des associations Islamiques...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139533
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139533
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139533
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139533
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com