24.9 C
Dzaoudzi
samedi 25 juin 2022
AccueilorangeLe boulevard urbain de contournement de Mamoudzou, en bonne voie ?

Le boulevard urbain de contournement de Mamoudzou, en bonne voie ?

La semaine dernière, la commission nationale de débat public donnait son aval pour le projet de Boulevard urbain de Mamoudzou, cette fameuse route de contournement attendue depuis de nombreuses années maintenant. Le projet va désormais entrer en phase de concertation, en parallèle des recherches de financements, et le Conseil départemental espère voir les travaux débuter d’ici le 1er décembre 2025.

Vers la fin de l’engorgement perpétuel du grand Mamoudzou ? L’idée semble presque utopique et pourtant, c’est dans ce sens que vont les travaux du Conseil départemental en ce jour. Après la saisine officielle de la Commission Nationale de Débat Public, le verdict était rendu le 2 février dernier : l’organisme a donné son aval pour le projet tel qu’il a été présenté. « Pour un projet de cette envergure, on est obligés de passer par eux, explique Salim Mdere, vice-président du CD en charge de l’aménagement et des infrastructures. Quand on a eu cette fameuse réponse on s’est dit super, c’est ce que nous souhaitions. Il n’y a pas de remise en cause du projet tel qu’il est dessiné, on passe à la phase suivante ».

Les embouteillages, une réalité quotidienne des habitants du chef-lieu

Ainsi, comme l’explique Jean Michel Lehay, chargé de mission infrastructure routière au Conseil départemental, la phase de concertation va désormais débuter à partir de fin mars début avril. Un marché de communication a été lancé, un site internet dédié va être créé. Puis des réunions publiques seront organisées, à deux par mairies (Mamoudzou et Koungou), deux par communautés d’agglomération (CC Nord et Cadema) et trois avec les partenaires institutionnels. Et ce pour que chacun donne son avis sur le potentiel tracé final, pas encore défini : pour le moment, deux fuseaux ont été proposés, à partir desquels le projet est réalisable. La phase de concertation devrait prendre fin en septembre. A l’issue du rapport, un tracé privilégié sera défini, sur la base duquel seront réalisées les études d’impact sur la faune et la flore, les études de bruit, les études socio-économiques concernant l’influence sur la vie des mahorais. En parallèle, les études de foncier sont en train d’être réalisées, et s’il y a des oppositions, l’ensemble des études permettra la déclaration d’utilité publique, explique M Lehay. Sur la vaste problématique du foncier, l’élu Salim Mdere explique qu’il a « tout de suite demandé à mes services qu’on ne me remonte pas un seul dossier de régularisation foncière. Nous ne ferons pas de régularisation à tout va. On va étudier au cas par cas, et si les parcelles appartiennent à des privés, il faut qu’on rentre dans les négociations dès maintenant pour ne pas être bloqués », déclare l’élu départemental qui entend bien anticiper les choses.

Schéma de coupe du boulevard urbain proposé par le Cd

Autre problématique et inconnue persistante dans l’équation à ce jour, la question des financements. « On est confiants, maintenant il faut aller à la chasse aux financements, reprend Salim Mdere. On pourrait être financés par l’Europe si on va vite. On travaille avec la DEAL, les Services de l’Etat, l’EPFAM, on est confiants ».
Pour l’heure, le budget estimé avoisine les 900 millions d’euros. Les financements européens pourront-ils être obtenus ? Cela semble l’objectif, puisque la date de début des travaux est fixée au 1er décembre 2025, afin de pouvoir entrer dans les délais  européens, justement. Quant à la livraison de l’ouvrage, celle-ci va « dépendre de la vitesse de financement » explique Jean-Michel Lehay.
Face à ce projet qui « date de plus de vingt ans », Salim Mdere se montre déterminé : «  On y croit. Mamoudzou est complétement saturée. Le projet va peut-être prendre 5 ans, peut-être 10 ans, mais je veux qu’on le réalise ». Et face aux congestions quotidiennes qui paralysent le chef-lieu, il va sans dire que la population aussi…

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139533
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139533
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com