26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 25 mai 2022
AccueilorangeLa construction du centre sportif de haut niveau de Mirereni, potentiellement entravée...

La construction du centre sportif de haut niveau de Mirereni, potentiellement entravée par des sépultures ?

Avec son appel d’offres notifié par le Conseil départemental le 19 août dernier, le premier centre sportif de haut niveau devrait bientôt voir le jour à Mayotte, à Mirereni ( commune de Chirongui). Néanmoins, le site sélectionné pour le projet est occupé par sept sépultures, qui ne peuvent légalement être déplacées.

Parmi les différentes infrastructures prévues par le Conseil départemental pour matérialiser son ambition d’accueillir les jeux des îles de l’Océan Indien 2027, le centre sportif de haut niveau de Miréréni s’impose comme un ouvrage majeur. Le centre, avec ses dortoirs intégrés permettra l’accueil de techniciens venus de Mayotte ou d’ailleurs, qui prendront en charge la formation de jeunes dans les métiers du sport toutes disciplines confondues, explique Mr Youssouf Abdallah, adjoint au Maire en charge des voiries et travaux. Avec sa livraison prévue en 2025 « si tout se passe bien », le « projet est déjà bien ficelé» explique Mr Abdallah. Néanmoins, si la problématique du foncier est maîtrisée, le terrain appartenant au Conseil départemental, il subsiste quelques petits écueils à contourner pour que l’infrastructure puisse voir le jour.

L’appel d’offres du projet était notifié le 19 août dernier par le Cd

En effet sur le site qui accueillera le centre, gisent sept sépultures. « Le problème, c’est l’histoire des sept tombes, assez récentes, et qui ont moins de 50 ans. Au niveau de la loi, une sépulture de moins de 50 ans ne peut pas être enlevée. Donc j’ai entamé des démarches pour voir comment on peut faire les négociations avec les familles » explique Youssouf Abdallah. « On pourrait les matérialiser. Avec la culture musulmane, les familles ont besoin d’un endroit pour se recueillir ».
Il conviendrait ainsi d’enfouir les tombes, et de matérialiser l’endroit par du carrelage différent, afin d’offrir aux familles cet espace de recueillement. Toutefois, des négociations sont en cours avec les familles. « Elles ne pourraient pas légalement faire obstacle, explique l’élu, mais humainement, étant des élus de proximité, nous sommes amenés toujours à travailler sur le côté humain de la situation. Et c’est passer par des négociations, des explications et arriver à un consensus pour faire sortir le projet, car il est d’utilité publique ».

Le village de Mirereni s’offrira une nouvelle apparence

Parmi les autres potentiels points de friction, les autres constructions présentes sur la zone. Certaines sont des bangas et seront donc détruites avec la loi Elan assure Mr Abdallah. Et si un garage est installé de façon légale sur la zone au moyen d’une autorisation du Conseil départemental, celui-ci indemnisera le garagiste et œuvrera à lui trouver un une solution ailleurs. Autant d’obstacles que la municipalité de Chirongui entend bien surmonter pour mener à bien ce projet, qualifié non pas de « projet de Chirongui », mais bien de « projet de Mayotte ».

Mathieu Janvier

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Baobab Festival, le retour en force des planches

139533
C’est un programme très riche que nous offre l’événement co-organisé par le rectorat de Mayotte et la direction des affaires culturelles de l’Etat. Après deux années de privation sous l’effet Covid, la scène du lycée des Lumières est de nouveau piétinée par des acteurs et actrices amateurs ou confirmés, plus nombreux qu’auparavant en raison de la séquence « Jeunes pousses ». Les classiques y sont remaniés au goût du jour
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139533
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139533
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139533
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139533
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139533
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com