25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 29 octobre 2021
AccueilEconomieNouveaux caillassages de bus scolaires ce jeudi dans le Nord, "il faut...

Nouveaux caillassages de bus scolaires ce jeudi dans le Nord, “il faut visionner les caméras”

Un bus qui avait à son bord le directeur de cabinet du recteur et le directeur adjoint de Matis a été caillassé ce jeudi à Dzoumogne. Son conducteur demande que les vidéos soient exploitées et les parents impliqués dans les réparations des dégâts.

En fin de matinée ce jeudi le lycée de Dzoumogne était l’objet d’un véritable assaut d’une vingtaine d’individus. La gendarmerie a aussitôt déployé un dispositif, mais sans parvenir à faire cesser les violences, le rectorat prenait alors la décision d’évacuer l’établissement, ainsi que le collège voisin. « Nous avons sécurisé le passage des bus, mais l’un d’entre eux a reçu un projectile », nous explique le commandant Rabault de la gendarmerie nationale.

Selon un témoin qui nous a transmis la photo d’un jeune victime de multiples blessures au visage, sa vitre étant ouverte, plusieurs habitants de Dzoumogne assistaient à la scène « comme s’il s’agissait d’un spectacle, certains rigolaient », ne permettant pas à la gendarmerie d’être totalement efficace dans leur maintien de l’ordre.

Le conducteur du bus, Kamal-Eddine Attoumani Ahmed, délégué CFDT chez Matis, revient sur ce nouvel épisode de violences : « Alors que je venais pour évacuer le lycée de Dzoumogne, le directeur de cabinet du recteur, dont je salue le courage, et le directeur adjoint de Matis, ont voulu monter à bord. Malgré la présence d’une quarantaine de gendarmes, nous avons pris plusieurs pierres à Dzoumogne, il était environ 17h. Et les gens autour étaient comme au spectacle. La plupart du temps, ce sont des rivalités qui naissent à l’intérieur de l’établissement et qui s’expriment à l’extérieur. Mais désormais, le problème dépasse le cadre du transport scolaire, car les caillassages touchent les particuliers aussi. »

Bus et usagers de la route vulnérables face aux caillassages

Toucher les familles de caillasseurs au portefeuille

Un peu plus tard, un autre bus se faisait caillasser également, au niveau de Koungou La Poste, occasionnant là aussi des blessés parmi les élèves. Et en fin d’après-midi, un nouveau jet de pierres atteignait un bus au rond-point de Jumbo, des débris de verre jonchaient toujours la chaussée ce vendredi matin, comme le rapporte la gendarmerie dont la brigade est à deux pas : « Il s’agit d’élèves qui sont descendus du bus à Majikavo, qui se rendaient à pied à Kawéni et qui ont caillassé un bus qui se rendait dans le Nord ».

Pour le conducteur délégué syndical qui a signé il y a quelques jours un protocole validant des mesures sécuritaire de la préfecture et du conseil départemental « qui seront peu à peu mises en place », des décisions supplémentaires sont à prendre : “Je pense qu’il faut revoir le plan des transports qui fait se côtoyer des villages qui sont en rivalités, juste le temps que cela aille mieux. Mais aussi, nous avons des caméras embarquées qui ont couté très cher. Il faut que les élus de la mairie et du conseil départemental les visionnent, ils connaissent les jeunes et leurs familles. Ils pourront alors se retourner contre les parents au moment de payer les dégâts commis par leurs enfants. Une fois qu’on aura fait ça, ça va les calmer. »

Une démarche qu’il faut mener rapidement pour que finisse ce sentiment d’impunité chez les auteurs des faits.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Mr Ambdilwahedou SOUMAILA, Direction de la commande publique BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com