26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 28 octobre 2021
AccueilEconomieLe dispositif mahorais "Marraine et moi"

Le dispositif mahorais “Marraine et moi”

Le concept de "marrainage" d'entreprise réactivé par Farrah Hafidou a été sélectionné ainsi que 15 autres par le ministère de l'Egalité Femmes-Hommes

Partant du constat d’un impact plus important de la crise sanitaire chez les femmes, “qu’il s’agisse de la santé, de l’emploi, de la sécurité ou encore de la protection sociale”, le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances a lancé un appel à projets afin de valoriser des actions innovantes en matière d’autonomie et d’insertion économiques.

Doté de 500 000 euros, cet appel à projets était ouvert aux personnes morales à but non lucratif : associations régies par la loi de 1901, partenaires sociaux, fondations, établissements publics, etc. Sur 115 dossiers qui ont candidaté, 16 seulement ont été retenus, et parmi eux, Oudjerebou la Couveuse d’entreprises et son projet « Marraines et moi ».

Oudjerebou, couveuse d’Entreprises de Mayotte créée en 2010 accompagne des créateurs et repreneurs d’activité économique. L’objectif de “Marraines et moi” est de fédérer les différentes initiatives des structures d’accompagnement “en faveur de la sororité professionnelle par la mise en relation de Marraines et de filleules, indispensable à l’égalité des chances”. Les marraines sont toutes des femmes entrepreneures ou cadres expérimentées, et les filleules, des femmes porteuses de projets qui se lancent dans l’entreprenariat ou entrepreneures de moins de 3 ans.

Présentation du dispositif au ministère par Farrah Hafidou

Ce concept de “marrainage”, existait déjà à Mayotte il y a quelques années, sous le label “Marraine en action”, que portait déjà Farrah Hafidou, présidente de la Couveuse. Elle a donc réactualisé le dispositif qui permet d’accompagner une jeune entrepreneure de façon personnalisée.

A cette occasion Farrah Hafidou présidente de l’association a rencontré Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité lors d’un déjeuner à Paris pour présenter de vive voix le projet « Marraines et moi ».

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupure d’eau à Sada et Bandrélé dès 16h ce jeudi

0
Un niveau trop bas dans les réservoirs de tête justifie une coupure d'eau dans le sud, indique la SMAE. Ce nouvel incident fait suite au problème informatique déjà signalé en début de semaine.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Comores : le fils du président rejette toute intention de lui succéder

0
"Nous devons compter sur nous-mêmes". Tel est le titre d’une longue interview accordée au journal comorien Al-Watwan par le fils aîné du président comorien, Nour El Fath Azali Assoumani. Gestion de la crise de...

Le dispositif « Cadres d’avenir » commence à porter ses fruits

0
Lors d’une cérémonie à la Case Rocher ce vendredi 22 octobre au matin, le sous-préfet Jérôme Millet a remis leurs lettres de félicitations aux Mahorais membres du dispositif « cadres d’avenir » revenus récemment sur le territoire. Ce dispositif d’excellence a été mis en place en 2018 pour aider les étudiants ou professionnels souhaitant se former à bien s’adapter hors de leur île de manière à y revenir avec les compétences requises.

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com