L’Allocation adulte handicapé à Mayotte étendue au même public qu’en métropole

0
201
AAH, handicap, Mayotte
Les taux d'incapacité entre 50 et 79% sont pris en charge

Une juste mesure pour les bénéficiaires de l’Allocation adulte handicapé (AAH) à Mayotte. Les règles d’attribution s’alignent sur ce qui était déjà en cours en Métropole. C’est ce que précise un décret publié au Journal officiel le 9 septembre 2021 qui s’applique à compter du 1er octobre 2021.

Jusqu’à maintenant, seules les personnes* ayant un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 % pouvaient percevoir l’AAH, sous certaines conditions de ressources. Désormais, elle est étendue à celles ayant un taux entre 50 et 79 %, à condition de justifier d’une « restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi » reconnue par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie au sein des Maisons départementales des personnes handicapées). Cette « restriction » se caractérise par « d’importantes difficultés d’accès à l’emploi liées exclusivement aux effets du handicap de la personne ». Elle est considérée comme « durable » dès lors qu’elle « est d’une durée prévisible d’au moins un an à compter du dépôt de la demande d’allocation, même si la situation médicale du demandeur n’est pas stabilisée », précise le texte. Pour les bénéficiaires dont le taux varie entre 50 et 79 %, cette reconnaissance portera sur une durée d’un à cinq ans (contre dix ans et parfois même à vie pour les taux de 80 % et plus).

Quels emplois concernés ?

Le texte détermine également les types d’emploi qui sont compatibles ou non avec la reconnaissance d’une telle « restriction substantielle » ; cela concerne une activité en milieu protégé, en milieu ordinaire pour une durée de travail inférieure à un mi-temps (dès lors que cette limitation du temps de travail résulte exclusivement des effets du handicap) ou encore une formation professionnelle spécifique ou de droit commun. Le dossier de demande d’AAH peut être retiré auprès de la MDPH de Mamoudzou, des CCAS des communes ou téléchargé via le lien ci-dessous.

Les enfants souffrant de handicap avaient vu leurs droits s’aligner sur ceux de la métropole en 2020

D’autres avancées

Le 4 décembre 2020, déjà, un décret alignait sur la métropole les modalités d’attribution à Mayotte de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) en cas d’incapacité permanente de l’enfant comprise entre 50 et 79 % (à compter de 80 % auparavant). Elle est effective depuis le 1er juin 2021.

Par ailleurs, depuis 2017, les bénéficiaires de l’AAH qui répondent aux critères d’attribution peuvent bénéficier de ses deux compléments : le complément de ressources (qui, rappelons-le, a disparu le 1er décembre 2019 pour les nouveaux entrants, article en lien ci-dessous) et la majoration pour la vie autonome (article en lien ci-dessous).

* Sont concernées les personnes de plus de 20 ans résidant dans l’archipel depuis au moins un an pour les Français ou les citoyens de l’Union européenne, ou depuis 15 ans pour les étrangers titulaires d’une carte de séjour

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here