30.9 C
Dzaoudzi
dimanche 24 octobre 2021
AccueilEconomieLes représentants de l'Union maritime du port de Longoni menacent d'actions "fortes"

Les représentants de l’Union maritime du port de Longoni menacent d’actions “fortes”

Réunis au Conseil départemental pour en rencontrer le président ce mardi matin, des représentants de l'Union maritime du Port de Longoni ont présenté "toute une liste de doléances", réclamant notamment un changement de gouvernance. Parmi eux, le patron de Somaco qui dénonce la "prise d'otage" de 84 conteneurs à la veille du Ramadan.

Qu’ils soient pilote, transitaire ou patron de grande distribution, tous parlaient d’une voix ce mardi dans l’enceinte du Conseil départemental. Ces représentants de l’Union maritime de Mayotte voulaient voir le président Soibahadine Ibrahim Ramadani pour lui faire part de leurs doléances. Après un point presse, ils ont été reçus par le vice-président Mohamed Sidi.

“Je les ai reçus et écoutés”, résume ce dernier. “Je vais faire dès demain (ce mercredi NDLR) un compte rendu au président. Ils ont présenté toute une liste de doléances, notamment ils ont parlé d’une urgence concernant la société Somaco qui a 84 conteneurs bloqués au port. Il y avait un référé à 15h. Pour eux ça démontre les problématiques qu’il y a au port. Il y a notamment leurs demandes un changement dans la gouvernance du port, les questions d’AOT, de tarifs, tout ce qui est latent là bas et qui pose problème.”

Norbert Martinez, président de l’UMM

Parmi eux en effet, Sam Akbaraly, patron de Somaco, dénonce ce qu’il appelle une “prise d’otage” de plusieurs dizaines de conteneurs, notamment des produits périssables destinés à la période du Ramadan. Selon lui, un litige autour de la facturation serait à l’origine de ce blocage de ses marchandises.

Sam Akbaraly a déposé une demande en référé pour récupérer ses conteneurs, qui a été plaidée ce mardi à 15h. “On a fait la plaidoirie mais la juge a demandé 48h donc on aura les résultats jeudi. Ça s’est bien passé” estime l’entrepreneur.

Un litige repris par le président de l’UMM Norbert Martinez pour qui avec ce “genre de pratique”, le gestionnaire du port, Mayotte Channel Gateway “oublie que dans délégation de service public, il y a service public, on ne gère pas le port pour faire de l’argent”. Les représentants reçus par le vice-président du CD estiment avoir été longtemps “pacifiques” dans leur approche.

Un arrêté fantôme, et un vrai dépôt de plainte

Plusieurs conteneurs destinés à Somaco sont en souffrance, une décision de justice est attendue

Après l’espoir suscité par un courrier commun le président du CD et le préfet l’année dernière, ils envisagent de passer à la vitesse supérieure. Le président de l’UMM a également  sollicité le 27 novembre 2020, Annick Girardin, ministre de la Mer, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer, et à Monsieur Jean-Baptiste Djebarri, Ministre des Transports, pour leur faire part des dysfonctionnements du port. “Depuis, la délégataire du port a décidé de la mise en application d’une tarification relative à une redevance dite « redevance sûreté » non validée par le Président du Conseil Départemental”, rapporte Norbert Martinez dans un communiqué de presse, et “a adressé à certains occupants du domaine public portuaire ainsi qu’à des importateurs, des lettres de menace (d’expulsion !) en faisant fortement référence à un arrêté relatif à la tarification de l’outillage public portuaire en date du 28 avril 2016”, un arrêté qui n’a “pas d’existence légale”, selon une confirmation du préfet, rapporte toujours le communiqué. Lire Communiqué UMM Presse 13 04 2021

L’Union maritime a fait une dénonciation auprès du procureur, et un groupe d’acteurs économiques a également entamé une action en justice “pour faux et usage de faux commis dans une écriture publique par une personne chargée d’une mission de service public agissant dans l’exercice de sa mission”.

Sans trop dévoiler leurs actions à venir, qui dépendront de la réponse du président du Département, on sait qu’ont été évoquées les options d’une opération escargot ou d’un blocage pur et simple du port.

Y.D.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Grand Raid : le club d’athlétisme de Mamoudzou exulte

0
El-Habib Zoubert Wani Tecn, dit Tecno, devient "le premier athlète de Mayotte à remporter l'une des fameuses courses du Grand Raid de la réunion" salut le CAM dans un bref communiqué. Plusieurs coureurs avaient fait le déplacement depuis Mayotte
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Lourde condamnation de Daniel Zaïdani, son avocat “surpris”

0
Poursuivi pour prise illégale d'intérêt dans un dossier "confus" où de nombreux documents contradictoires ont été recueillis par les enquêteurs, Daniel Zaïdani a été reconnu coupable par les juges, contre l'avis du parquet. Il pourrait perdre son siège au CD.

Poursuivi pour délit de favoritisme, le procès du maire de Koungou fait pschitt

0
Assani Saindou Bamcolo était poursuivi pour non respect des règles de marchés publics devant le tribunal judiciaire. Un procès à l'issue d'une enquête bâclée qui a conduit à l'annulation de toute la procédure avant même l'ouverture des débats.

Intimidations d’élus, Mansour Kamardine appelle à “faire bloc” et à intensifier les décasages

0
"Une seule réponse : faire bloc, accélérer et amplifier les opérations de police avec l’appui ferme du bras séculier de la Justice". Le message de Mansour Kamardine tient en un mot : la fermeté...
Michel Barnier, Mayotte, Outre-mer

Présidentiable, Michel Barnier drague les outre-mer, “source d’inspiration magnifique pour la communauté nationale”

0
Dans une tribune "L'Outre-mer, ce cœur battant de la France", le candidat aux élections d'avril 2022 les voit comme des précurseurs dans bien des domaines. Si les ultramarins aimeraient un peu plus d'attention en dehors des campagnes électorales, ils en sont habituellement les grands oubliés
Consel de défense, Gabriel Attal, Mayotte

Covid : des mesures d’allègement pour les départements les moins touchés

0
Alors que la situation épidémique continue à s’améliorer sur l’ensemble du pays, un conseil de défense a été réuni par le chef de l’Etat ce mercredi. Il s’agissait d’évaluer de possibles allègements des mesures barrière. Mayotte pourrait être concernée
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com