Jeux des Iles et Jeux des jeunes : les élus de Mayotte toujours volontaires pour les organiser

1
466
Le gymnase de Kavani en construction

Les élus demandent au gouvernement de confirmer son soutien à une démarche collective visant à permettre à Mayotte d’accueillir les Jeux des Jeunes de 2025 et ceux des Iles de 2027, « et d’indiquer les mesures qu’il entend mettre en œuvre pour garantir le succès de ce chantier capital en cette période cruciale pour le développement de Mayotte ».

Dans un courrier commun en date du 2 mars 2021, à l’initiative du président du Conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani, les parlementaires de Mayotte, le président de l’association des Maires et celui du CROS s’adressent au Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des sports Jean-Michel Blanquer, avec copie à Jean-Yves le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

Les élus assurent que les collectivités mahoraises, au premier rang desquelles le Département, sont mobilisées depuis plusieurs années: « A ce jour, le Conseil départemental s’apprête à mettre en chantier les équipements exigés par le règlement du CIJ notamment dans les disciplines olympiques obligatoires comme la natation et l’athlétisme ».

Ils voient à travers la candidature de Mayotte pour l’organisation des jeux des jeunes de 2025 et des Jeux des Iles en 2027 « une opportunité sans précédent pour le territoire qu’il convient d’accompagner par un programme financier spécifique afin de permettre de développer pour Mayotte, une politique d’aménagement inclusive en matière d’équipements structurants et favoriser ainsi le rayonnement et l’attractivité du territoire ».

Ils ajoutent que « l’organisation de ces compétitions régionales permettrait de fixer un horizon et une programmation en matière de rattrapage des équipements sportifs dans un territoire où 50% de la population à moins de 17 ans et dont le taux d’équipement sportif est 4 fois moindre que la moyenne nationale, 20 fois moindre en ce qui concerne les moins de 20 ans ».

Enfin, l’organisation à Mayotte des Jeux des jeunes et des Jeux des îles de l’Océan indien serait un « important pas vers l’intégration régionale de Mayotte et la normalisation des relations bilatérales et multilatérales régionales » et se disent « convaincus que cet engagement réciproque renforcera les mesures de nature à relever un défi désormais à la portée de la population mahoraise ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here