Mesures supplémentaires dans les barges pour enrayer l’épidémie

0
819
état d'urgence, barge, masque, Mayotte
Le port du masque est plutôt bien respecté dans la barge, mais pas toujours la distanciation

En réponse à l’action du collectif des citoyens de Mayotte qui réclamait la gratuité de la barge pour dénoncer le laisser-aller des conditions sanitaires dans les navires, le conseil départemental annonce renforcer les mesures sanitaires.

Le Département rappelle tout d’abord que la gratuité des barges, décidée lors du 1er confinement par le président du Conseil départemental pour les piétons, était destinée à « ne pas pénaliser les soignants, les forces de l’ordre ou les usagers appelés à travailler. Elle a parfois été perçue – ce qui n’était pas l’objectif – comme un encouragement à se déplacer gratuitement, et cette mesure n’a pas été reconduite lors de ce nouveau confinement. »

Dans l’intervalle, une nouvelle billetterie a été mise en place (des solutions hydro-alcooliques sont disponibles avant et après le portique), qui permet notamment une comptabilisation du nombre de voyageurs par navire, « ce qui doit favoriser une limitation de la fréquentation. »

En plus des mesures d’hygiène et de distanciation mises en place, dès début mars, des spots audio réalisés par l’ARS (en deux langues français et shimaoré) seront diffusés dans les barges. Un marquage sera également installé pour le respect de la nécessaire distanciation physique. Un accompagnement humain à bord sera organisé en direction des usagers.

Au-delà des mesures prises par le STM, il est rappelé l’enjeu de l’indispensable civisme en période de confinement (port du masque, déplacements limités, respect de la distanciation sociale et des mesures de marquage…). Le STM entend contribuer à favoriser l’adoption par la population de comportements adaptés afin de diminuer le risque de contamination pour soi et les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here