Air Austral envisage des Evasan directes vers la métropole 

Les services de réanimations de Mayotte et de La Réunion étant sous tension, un acheminement des malades vers la métropole avait été envisagé, mais avec un stop and go dans l'île Bourbon. Des liaisons régulières de 4 civières pourraient être mises en place.

0
742
EVASAN, Mayotte, Air Austral
Des EVASAN possibles à bord des B787-800

Après les vols « Tout Cargo » entre la métropole, La Réunion et Mayotte en février dernier pour assurer l’acheminement des marchandises nécessaires à la vie locale, et le maintien des rapatriements sanitaires réguliers entre Mayotte et La Réunion, la compagnie régionale Air Austral se penche sur les EVASAN.

Sous le contrôle de la Direction de l’Aviation civile océan Indien, de l’ARS et du SAMU, la compagnie réunionnaise étudie, en accord avec le Président de la Sematra (actionnaire principal d’Air Austral), la faisabilité technique, opérationnelle et règlementaire, d’effectuer au moyen de ses Boeings 787-8 des vols dédiés exclusivement aux évacuations sanitaires entre Dzaoudzi et la métropole.

Une opération sous conditions. La première porte sur l’obtention d’agréments techniques et règlementaires pour la mise en place d’une nouvelle configuration de ses appareils, conforme aux règles de transport médicalisé spécifique. Et la seconde, sur la mise en œuvre d’un protocole strict de circulation à bord et de protection de ses équipages volontaires et du personnel soignant, établi en collaboration avec les équipes du SAMU.

Chaque vol pourrait ainsi transporter 4 civières équipées dans le cadre de vols médicalisés entre Dzaoudzi et n’importe quel point de la France métropolitaine.
Ces opérations s’inscrivent dans le strict respect des règles en vigueur mises en place pour garantir l’étanchéité du corridor sanitaire

La compagnie a déjà procédé à des EVASAN en Boeing 737-800 au moment du pont aérien. Son personnel navigant s’est inscrit aux côtés des personnels soignants en totale complémentarité et en soutien complet.

Un dispositif qui pourrait répondre aux complications pour les patients d’organiser des EVASAN vers la métropole en passant par La Réunion comme cela avait été envisagé, avec un temps de transfert beaucoup plus long.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here