Covid-19 : un module militaire de réanimation livré à Mayotte

Les 5 lits de réanimation annoncés comme étant livrés par le Service de Santé des Armées, sont accompagnés de ressources en hommes et en matériel.

0
357
Services sanitaire des armées, Mayotte
Renforcement des équipe de soignants militaires arrivées en début de mois soutes de l'A400M (Photo : SSA)

Depuis ce vendredi 5 février, Mayotte est confinée afin de faire face à la progression de l’épidémie. Sollicité par le ministère des Solidarités et de la Santé ainsi que le ministère des Outre-Mer, le ministère des Armées déploie des capacités de réanimation à Mayotte. Un « Module militaire de réanimation » (MMR) vient d’arriver sur place.

Cinq lits de réanimation vont pouvoir être opérationnels, alors qu’en parallèle, le « Module militaire de réanimation » est composé de 39 militaires et de plus d’une tonne de fret (matériel biomédical, consommables spécifiques et capacité de maintenance préventive des appareils, etc.). Parmi eux, 31 soignants vont être « intégrés au centre hospitalier de Mayotte et soutenus par 8 militaires du Régiment médical de l’armée de Terre (RMED). »

C’est un A400M Atlas de l’armée de l’Air et de l’Espace qui a atterri à Mayotte, depuis la base aérienne d’Orléans.

Ce fret inclut le matériel médical nécessaire à la surveillance d’un patient de réanimation : respirateur, moniteur de surveillance multiparamétrique, appareil d’analyse biologique délocalisée, ainsi que le matériel nécessaire pour l’hospitalisation d’un patient (soins). Il permet de prendre en charge 5 patients simultanément. Il est complété localement pour les consommables non spécifiques (injectables, fluides comme oxygène, etc).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here