Violences de Combani : 5 interpellations, dont 3 placés en détention provisoire

0
811
Le tribunal de Mamoudzou

Les agressions entre jeunes puis contre la population de Combani et Miréréni (commune de Tsingoni), avec incendies de véhicules, avaient paralysé le centre de l’île pendant plusieurs jours et plusieurs nuits autour du 9 septembre.

Le parquet informe des suites données, après l’interpellation de cinq personnes, « dont deux de nationalité française et trois de nationalité étrangère », par la gendarmerie nationale. Elles ont été présentées au parquet ce vendredi 25 septembre 2020.

Les cinq personnes sont poursuivies pour des faits de vol avec effraction en réunion, participation à un attroupement armé, dégradations du bien d’autrui en réunion.

Présentées au juge des libertés et de la détention en fin d’après-midi ce vendredi, deux des cinq prévenus ont été placées sous contrôle judiciaire et les trois autres placées en détention provisoire. Ces dernières ont été incarcérées dans la soirée au Centre pénitentiaire de Majicavo.

Elles comparaitront devant le tribunal correctionnel de Mamoudzou le vendredi 23 octobre 2020 à 14H00.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here