L’intersyndicale de la SMR présente ses excuses à la direction pour avoir utilisé le terme « d’esclavage »

Dans sa plateforme de revendication, l'intersyndicale de la SMR avait utilisé les termes "d'esclaves" et "d'esclavagisme". Elle tient aujourd'hui a présenter ses excuses à la direction.

0
394
Le piquet de grève devant le magasin SFR de Kaweni.

La grève chez la SMR est aujourd’hui terminée. Un protocole de fin de conflit a été signé ce samedi après seulement 3 jours de grève. De ce fait, l’intersyndicale tient à présenter ses excuses à la direction pour avoir employé les termes « d’esclaves » et « d’esclavage » dans sa plateforme de revendications.  » Le seul et unique objectif de ces deux termes choc étaient de lancer un SOS, pour que notre direction prenne en compte que 52 salariés investis travaillent pour SFR Mayotte pour la satisfaction de nos clients. Ce message fort n’était qu’une invitation à plus d’écoute, de communication et de bienveillance », s’explique l’intersyndicale tout en reconnaissant que ces termes étaient largement exagérés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here