Accident de jet-ski : Khams, l’humoriste, disparu en mer

La mer était agitée ce samedi soir quand un jet ski a éjecté ses passagers. Les recherches ont duré une partie de la nuit et ce dimanche, et en fin d'après-midi, un corps a été retrouvé.

0
10122
Jetski sur le lagon (Archives)

Un accident de jet ski aurait provoqué la mort d’un homme ce samedi soir. Alors qu’il évoluait à quelques centaines de mètres de Pamandzi vers 17h45, à la nuit tombée, et que le  vent soufflait encore, le jet ski s’est renversé, éjectant ses passagers et le pilote.

Aussitôt, le CROSS Sud Océan Indien a diffusé par radio un relais de détresse et a engagé les moyens nautiques de la gendarmerie maritime pour investiguer la zone.

Les deux passagères ont été retrouvées saines et sauves par un pêcheur et prises en
charge par le service départemental d’incendie et de secours. Elles sont hors de danger.

Les recherches pour retrouver le pilote, qui serait l’humoriste Khams, selon Mayotte la 1ère, se sont poursuivies hier au soir « jusqu’à minuit », indique la préfecture, avec l’embarcation de pêche où étaient présents des gendarmes, 3 semi-rigides (2 semi-rigides de la gendarmerie maritime avec jumelles de vision nocturne et 1 semi-rigide de la police aux frontières), la vedette de la gendarmerie maritime ODET disposant de capacité d’observation de nuit (jumelles Infra-rouge), des patrouilles terrestres de la gendarmerie.

Beaucoup auraient souhaité qu’intervienne aussi l’hélicoptère de la gendarmerie, mais « l’hélicoptère mono-turbine ne peut effectuer ce type de recherche de nuit et ne dispose pas de toute façon des moyens adaptés de recherche nocturne », indique la préfecture. Il a toutefois été mis en alerte dès hier soir avec une mission programmée le lendemain dès le lever du jour.

Avec le concours de la société (DRONEGO), le CROSS a par ailleurs organisé des missions de survol de la zone avec caméra infra-rouge. Ces survols de drones jusqu’à minuit n’ont pas donné de résultat.

Les recherches ont repris activement dès 6h30 ce dimanche matin avec notamment le survol par hélicoptère de la zone. « Les conditions de recherches sont rendues difficiles par les conditions météorologiques (vent de sud – 17 à 23 nœuds / mer agitée) ». Les recherches se sont poursuivies une bonne partie de la journée.

Un corps a été retrouvé ce dimanche après-midi par les pêcheurs et ramené par la gendarmerie.

Une enquête a été ouverte sous l’autorité du procureur pour établir précisément les circonstances de l’accident.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here