Report des concours et examens nationaux

La crise du Coronavirus a frappé Mayotte au moment de sa rentrée scolaire. La fermetures des écoles, collèges, lycées et de l'université, perturbe non seulement le rythme de travail des élèves et étudiants, mais aussi les examens de fin d'année.

0
935
Des examens reportés, le Bac maintenu pour l'instant

Face à la fermeture durable des établissements scolaires et des universités, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont décidé que les épreuves des examens et des concours nationaux qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. « Au regard de la complexité de l’organisation de ces épreuves, en tout état de cause, elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai », fait savoir un communiqué transmis par le rectorat de Mayotte.

Notamment, après concertation avec les établissements, il a été décidé que les épreuves écrites des concours postbac permettant d’accéder aux filières correspondantes de l’enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats, dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

Jean-Michel Blanquer décale certains concours et examens

Les écrits des autres concours nationaux initialement programmés pendant les mois d’avril et de mai de cette année sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai. Sont concernés les concours d’entrée dans les grandes écoles et ceux organisés au sein des universités pour accéder à la deuxième année des études de médecine.

Les concours de recrutement de l’Éducation nationale devraient avoir lieu, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l’objet d’une communication spécifique dans les prochains jours.

Quant au Bac, rien n’est encore décidé, tant que l’échéance de la période de confinement n’est pas connue. Mais le ministre de l’Education nationale évoque une réouverture des établissements scolaires le 4 mai, ce qui permettrait selon lui de maintenir les épreuves en juin. le recours au contrôle continu partiel ou total est également à l’étude, informe le quotidien Les Echos.

Enfin, une page d’information dédiée sera ouverte sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur, afin d’informer sur le nouveau calendrier et sur les nouvelles modalités d’organisation des concours et examens nationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here