Yasmine Saïd, nommée ambassadrice à l’égalité professionnelle homme-femme

C’est un domaine où les prés carrés sont soigneusement entretenus. Les inégalités de salaires entre hommes et femmes à emplois équivalents semblent relever du Moyen-Âge et sont pourtant toujours vigoureux en ce début du 21ème siècle. Une ambassadrice va s’y attaquer.

2
744
Yasmine Saïd (à gauche), va s'attaquer aux côtés de Noera Mohamed à des siècles d'immobilisme

« A travail de valeur égale le salaire des femmes par exemple reste toujours inférieur de 9% à celui des hommes », indique Noera Mohamed, Déléguée régionale aux droits des femmes à la préfecture de Mayotte.

Il s’agissait de présenter ce mardi matin l’ambassadrice de l’égalité professionnelle de Mayotte, Yasmine Saïd, par ailleurs directrice commerciale chez Total Mayotte. Une nomination par la ministre du Travail qui prend place dans la grande cause nationale de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes voulue par le président de la République.

Comme le rappelait Noera Mohamed, un certain nombre d’actions ont été mises en place depuis ces dernières années à Mayotte dans cet esprit : l’intervention de femmes actives dans les établissements scolaires afin de diversifier les choix d’orientation des jeunes filles et susciter des vocations, la mise en place de « marraines en action » devenu « marraine – moi » et repris par la couveuse d’entreprise, l’organisation d’un colloque sur l’égalité professionnelle en présence de la Haute Fonctionnaire de l’égalité femmes-hommes du Ministère de la Justice, la signature d’un contrat pour la mixité des emplois avec l’entreprise Carla Baltus pour la formation de deux femmes au métier de conducteur de bus, la convention avec Pôle Emploi pour sensibiliser les demandeurs d’emplois à la mixité des métiers et recrutement de 4 jeunes femmes dans une entreprise de sécurité aéroportuaire, ou l’organisation depuis 2018 de la semaine de l’égalité professionnelle avec exposition photo à la barge, mise en place du salon de l’entrepreneuriat au féminin et table-ronde sur ces thématiques.

« Ces actions sont menées en étroite collaboration avec la DIECCTE qui en a fait également un axe prioritaire en nommant au sein de ses services un référent égalité femmes-hommes. »

Un pas supplémentaire a donc été franchi aujourd’hui avec la nomination de l’ambassadrice pour l’égalité professionnelle nommée par la ministre du travail qui sera chargé de sensibiliser les entreprises de Mayotte de 50 à 250 salariés, à cet enjeu de société qui est gage de compétitivité pour les entreprises en matière de diversité des compétences et de qualification de la main d’œuvre.

Son rôle sera également de leur expliquer le fonctionnement de l’index de l’égalité professionnelle qui permet de mesurer et de corriger les écarts de rémunération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here