Jacques Toubon annule sa visite à Mayotte, son équipe maintient

Le Défenseur des droits devait se déplacer à Mayotte et à La Réunion du 30 septembre au 3 octobre. Finalement, seules ses équipes visiteront les deux départements français, Jacques Toubon étant retenu à Paris pour rendre hommage à l'ancien président Jacques Chirac.

4
1184
Jacques Toubon ne viendra pas à La Réunion et Mayotte

Afin de promouvoir l’égalité d’accès devant les services publics et de lutter contre les discriminations, les équipes du Défenseur des droits se rendent à La Réunion et à Mayotte du 30 septembre au 3 octobre 2019. “Ce déplacement a pour objectif de renforcer la proximité de l’institution avec les habitants et de répondre à leurs questions sur les difficultés d’accès aux droits”.

Par contre, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a été contraint d’annuler sa venue, apprend-on, “suite à l’annonce de la mort de l’ancien président de la République, Jacques Chirac, avec lequel il a collaboré pendant 40 ans”.

Après Toulouse, Lille et les Antilles, l’institution se déplace à La Réunion pour la quatrième édition de « Place aux droits ! ». Cette opération hors les murs a pour objectif de la faire connaître, ses missions et ses pouvoirs d’intervention auprès des habitants et des professionnels, mais également d’encourager toute personne à la saisir gratuitement si elle pense que ses droits n’ont pas été respectés. C’est donc une quinzaine de juristes du siège parisien et les cinq délégués du Défenseur des droits présents toute l’année à la Réunion, qui tiendront des permanences juridiques gratuites pour accueillir le public au cœur de 4 villes : Saint-Denis, Saint-Paul, le Tampon et Saint-Benoît.

Dans le même temps, Geneviève Avenard, Défenseure des enfants et Constance Rivière, Secrétaire générale de l’institution, y rencontreront les acteurs institutionnels et associatifs, à la Réunion du 29 au 1 octobre et à Mayotte les 2 et 3 octobre, notamment sur les difficultés particulières d’accès aux droits dans ces deux départements. A Mayotte, un accent spécifique sera porté sur la situation des enfants en cette année du 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

C’est à l’occasion de ce déplacement, que le Défenseur des droits rend public une enquête qu’il a réalisée intitulée « Les outre-mer face aux défis de l’accès aux droits ». “Fruit d’un appel à témoignages sur l’ensemble des territoires d’outre-mer et d’une enquête téléphonique auprès d’un un échantillon représentatif de la population de Martinique, Guadeloupe et la Réunion, elle révèle de graves difficultés d’accès aux services publics dans les domaines, notamment, de l’éducation, de la protection sociale et de la santé. 61% des personnes interrogées par téléphone considèrent que les services publics fonctionnent moins bien sur leur territoire qu’en métropole.”

Lire CP – Défenseur des droits – Appel à témoignages en outre-mer_ok

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here